Cameroun – Economie. Fermeture de plus de 2 300 entreprises au Cameroun entre 2009 et 2016

Partager Sur

Sur 6 458 entreprises ciblées, 2 316 ont fait faillite au Cameroun entre 2009 et 2016. Selon l’étude que vient de rendre publique l’Institut national de la statistique (INS), la quasi-totalité (environ 95%) ont arrêté leurs activités avant 2014. Les déterminants fondamentaux à ce phénomène sont, par ordre d’importance, la taille de l’entreprise, le diplôme du dirigeant (ou du principal promoteur) et la forme juridique de la société, souligne l’INS.

En effet, selon l’enquête, la taille de l’entreprise semble être la variable influençant le plus la mortalité desdites structures, le risque de disparition étant d’environ 20% pour la moyenne entreprise (ME), 31% pour une petite entreprise (PE) et 39% pour une très petite entreprise (TPE).

Les résultats obtenus par l’INS montrent également que, relativement à une entreprise dont le dirigeant est titulaire d’un Master ou d’un diplôme d’études approfondies, celles dirigées par un promoteur possédant un brevet de technicien supérieur (BTS) ou une licence, ont 7% de risques supplémentaires de cesser leurs activités. Le risque supplémentaire étant de 12% pour celles dont le dirigeant revendique le niveau du baccalauréat.

S’agissant de la forme juridique de l’entreprise, la même étude montre que relativement à une société anonyme à responsabilité limitée (SARL), une entreprise individuelle (EI) a 9% de chance de plus de cesser ses activités.

Il convient de préciser que les Petites et moyennes entreprises (PME) au Cameroun représentent plus de 90% du tissu économique du pays. D’après l’INS, elles contribuent  à près de 35 % du produit intérieur brut (PIB) du pays. Selon plusieurs études,  la durée de vie des PME excède rarement 10 ans, conjonctions de plusieurs facteurs, dont l’absence des financements bancaires pour consolider l’activité et le manque de moyens financiers.

« Le non-paiement de la dette intérieure impacte négativement les performances des entreprises camerounaises en général et les PME en particulier. Nous continuons à dialoguer avec l’État car nous pensons que c’est d’abord un problème de volonté politique et nous ne désespérons de le convaincre. Des PME prospères, c’est plus de croissance inclusive, plus de richesses pour le pays, plus de moyens pour l’État, et plus d’emplois pour les camerounais », confiait Protais Ayangma, président du regroupement patronal Ecam, dans une interview accordée en juin dernier à EcoMatin.

Source : www.camerou1.mywhc.ca

ARTICLES CONNEXES
CAMEROUN – BUSINESS : Carrefour annonce la 2e phase de son déploiement avec 3 nouvelles enseignes à Yaoundé et Douala en 2023

A l’occasion de l’inauguration du premier hypermarché Carrefour au quartier Warda à Yaoundé, Jean Christophe Brindeau, le directeur général de Read more

ECONOMIE : La Centrafrique lance sa cryptomonnaie « Sango » et le premier crypto-hub africain à « fiscalité nulle »

Malgré les appréhensions exprimées par le FMI, la Banque mondiale et la BEAC, Bangui poursuit son projet de monnaie virtuelle Read more

CAMEROUN : 33 milliards FCFA de la SFI pour l’accès au gaz domestique

La Société financière internationale (SFI), branche du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, va octroyer 50 millions Read more

SCIENCES : la médaille Fields remise à quatre mathématiciens, dont un Français

La médaille Fields a été attribuée mardi à quatre mathématiciens, dont un Français et une Ukrainienne, la deuxième femme de Read more

CAMEROUN – TRANSPORT: Un an après la reprise de ses activités, le Train Express affiche un chiffre d’affaires de 60 millions de Fcfa

Le 1er juillet 2022 marque la première année de mise en service du Train Express de la Camrail (Cameroon Railway), Read more

CAMEROUN – Bananes : à fin mai 2022, la CDC n’a exporté que 8 443 tonnes, soit presque 3 fois moins qu’à la même période en 2018

Entre janvier et mai 2022, la Cameroon Development Corporation (CDC), 2e employeur du pays après l’administration centrale, a exporté 8 443 tonnes de Read more

Liban: le calvaire des employées de maison africaines

Grand reportage nous emmène au Liban, à la rencontre des kafalas, ces femmes venues d’Asie et d’Afrique, employées de maison. Read more

OFFRE D’EMPLOI: le GROUPE NGOUCHET RECHERCHE UN DIRECTEUR DES OPERATIONS

OFFRE D’EMPLOI Directeur des Opérations Le GROUPE NGOUCHET, constitué de plusieurs filiales exerçant dans l’importation, la distribution, la transformation, la Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *