Recherche d’emploi : ils choisissent le numérique et ils ont raison

Partager Sur

Stage achevé fin août. Dix jours plus tard, soutenance de projet d’études. Une semaine plus tard, premier jour de CDI. Bref, difficile de sauter plus rapidement le pas entre les études et le marché de l’emploi que Fanny Maillard ! Surtout en cette année 2020 si particulière… En même temps, cette diplômée de l’Ecole de design Nantes Atlantique a bien choisi sa spécialisation, tournée vers le numérique. « J’ai très vite développé un véritable intérêt pour ce secteur en général, et pour le métier d’Ux/Ui designer en particulier. Côté tech, il y a encore des embauches, ce n’est pas bouché, même en ce moment », explique Fanny.

Malgré tout, en mars, en plein confinement et à l’approche de la fin de ses études, elle s’inquiète de son insertion et anticipe sa recherche d’emploi, en particulier en ligne. C’est via LinkedIn que sa société, Kiplin – qui édite une application pour encourager l’activité physique et sportive de ses utilisateurs -, l’a contactée : « Mes camarades de promotion dans ma filière ont globalement tous trouvé du travail. Il est vrai que pour les autres profils du cursus, c’est un peu plus difficile cette année. »

Fanny.

Fanny.D.R.

Concrètement, Fanny travaille aujourd’hui dans cette société nantaise d’une quinzaine de salariés, depuis septembre. Son rôle, en tant qu’Ux/Ui designer : penser le design et l’esthétique de l’interface, en lien avec ses utilisateurs, afin de s’assurer que le site, ou dans ce cas l’application, est simple et agréable à utiliser, mais aussi visuellement attractive. « L’Ux designe l’expérience client, pense l’aspect ergonomique et intuitif. Et la partie Ui touche à rendre l’interface esthétique, agréable, lisible. Les deux vont ensemble. Certains se spécialisent dans l’un ou l’autre, mais j’aime le fait d’avoir cette double casquette dans mon travail, de penser les deux de façon globale, pour fidéliser l’utilisateur », détaille-t-elle. Encore plus pour une boîte dont elle apprécie le produit.

Des métiers porteurs aujourd’hui et demain

Malgré la crise, le digital demeure porteur et friand de jeunes talents. Selon l’étude « Rémunérations 2021 » du cabinet de recrutement Michael Page, l’informatique et le marketing Web/digital font partie des métiers « les plus porteurs d’aujourd’hui et de demain ». Le leader de la formation en ligne OpenClassrooms va dans le même sens. En juin, entre deux confinements, il publiait la liste des dix métiers les plus recherchés dans le numérique. Y figurent évidemment les professions de développeur, chef de projet digital, administrateur systèmes, réseaux et cloud, expert cybersécurité, community et content manager. Et Ux designer.

Audrey Hacq est justement la product designer d’OpenClassrooms. Et elle confirme le dynamisme de ce secteur, en permanente recherche de nouveaux talents. « Il y a plus d’offres et de besoins, car les produits digitaux sont de plus en plus complexes ! Avant, une marque avait un seul site. Aujourd’hui, elle développe souvent une appli, de la réalité virtuelle, des objets connectés… Bref, toujours plus de supports à designer et à penser. Plus ces produits digitaux se complexifient, plus les entreprises ont besoin de salariés, de free-lances, de consultants, pour réfléchir avant de lancer les développeurs sur les différents projets », détaille-t-elle. D’autant que ce type de métier se prête bien à l’exercice du télétravail. D’ailleurs, elle-même a ouvert pas moins de trois postes dans son équipe, depuis le début de l’année.

Laura Makary

Contact: lesechos.fr

ARTICLES CONNEXES
Tech- Microsoft injecte encore « plusieurs milliards » dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

Microsoft continue de verser des milliards de dollars dans OpenAI, la pépite de l'intelligence artificielle à l'origine des outils ChatGPT Read more

Banque- Trois banques et un fonds d’investissements en lice pour le rachat d’Orange Bank

Mise en vente depuis le second semestre 2022, après l'échec d'une première tentative en 2021, Orange Bank, la banque en Read more

Tech- Camtel : 301 milliards pour développer le réseau d’accès filaire par fibre optique en 2023

L'enveloppe servira par ailleurs à la vulgarisation de la marque commerciale de l'opérateur historique des télécommunications, ainsi qu'à l'extension de Read more

E-commerce: Les pays africains sont invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services

Les pays africains ont été invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services transfrontaliers afin de stimuler Read more

Tech- Huit astuces pour préserver au maximum la batterie de son téléphone portable

Les batteries en lithium-ion de nos smartphones ont souvent du mal à tenir une journée complète sans être à plat. Voici Read more

Télécommunications : entrons-nous dans l’ère satellitaire ?

Un monde sans zone blanche serait à portée de main. Une tendance émerge dans le domaine des télécommunications : le réseau Read more

Education: Les cinq métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

Selon le think tank Institut Sapiens, cinq métiers semblent plus menacés que les autres par l'intelligence artificielle et l'automatisation. Ils Read more

Tech- Netflix : Reed Hastings démissionne de son poste de co-PDG

Le cofondateur de Netflix a décidé de raccrocher, mais dirigera le conseil d’administration de la société. Peu de temps après Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *