Investir dans la qualité du réseau informatique, une nécessité pour les banques

Partager Sur

Selon Pierre Langlois, Country Manager France et Europe du Sud chez Silver Peak, déployer un SD-WAN innovant permettrait aux banques d’atteindre leur plein potentiel :

« Le réseau étendu (WAN) atteint actuellement une limite charnière : ses fonctionnalités ne sont pas suffisantes pour prendre en charge l’évolution de l’activité de l’organisation, et son manque de fiabilité commence à affecter négativement les services clients. En effet, le chargement de contenu sur un terminal distant peut prendre cinq secondes ou plus, les logiciels bancaires de base sont très sensibles à la perte de paquets et peuvent être ralentis, et la qualité de la voix peut être diminuée dans les locaux situés en zone rurale. Pour les employés, cette situation s’avère frustrante et freine la productivité. Des changements sont donc nécessaires et le SD-WAN pourrait résoudre tous ces problèmes : une amélioration de la qualité de la voix pourrait être observée, de même qu’une absence de perte de connectivité aux applications, et les écrans des clients se chargeraient instantanément. De plus, une diminution de la latence applicative est possible, en basculant instantanément vers une connexion secondaire si cette dernière fonctionne plus efficacement.

Lorsque les banques envisagent d’investir dans les technologies, l’objectif est de les aider à être plus efficaces en fournissant des services de haute qualité aux clients et aux employés. Une plateforme de SD-WAN innovante leur convient donc le mieux, car elle réunit les capacités de cette technologie sur un outil unifié unique, ainsi qu’une approche de déploiement et de gestion basée sur des modèles utilisant une seule interface de gestion d’orchestration centralisée. Cette fonctionnalité permet une visibilité complète sur l’utilisation de la bande passante et la qualité de la voix ; mais offre également la possibilité d’explorer et de voir exactement ce qui se passe avec le circuit physique et de le transmettre à l’opérateur en cas de problème, ce qui simplifie considérablement le dépannage le cas échéant.

Avec ce type de plateforme SD-WAN, les banques sont également en mesure de consolider leur infrastructure en périphérie du réseau ; retirant les routeurs et les pare-feux traditionnels au profit d’une interopérabilité de routage agrégé, et d’un pare-feu segmenté et unifié au sein de la nouvelle appliance. Ainsi, tout le routage et la sécurité périphérique sont gérés par le réseau étendu défini par logiciel, avec l’avantage supplémentaire d’une orchestration et d’une gestion centralisées de l’ensemble du réseau.

À l’aide d’une console de gestion centralisée, les responsables réseau peuvent en outre rapidement configurer des superpositions d’objectif commercial, qui garantissent les ressources réseau appropriées pour différentes classes d’application en fonction de leur priorité. Par exemple, le trafic vocal détient souvent la prérogative et est classé en temps réel, tandis que les services bancaires de base et le système de guichet, également très prioritaires, sont classés comme critiques. Ces superpositions de priorisation, alliées aux fonctionnalités SD-WAN avancées – telles que le path conditioning, la qualité de service et le contrôle dynamique du chemin – permettent au service informatique de fournir une expérience de la plus haute qualité aux employés. Au final, ces derniers sont plus productifs et ne rencontrent plus de frustration liée à des pertes de paquets ou des variations de la qualité des connexions.

La qualité est une raison majeure pour passer au SD-WAN, la seconde est le coût. Connecter des zones rurales peut être très coûteux avec le MPLS, surtout si une grande bande passante est requise pour les activités. Mais avec le SD-WAN, les banques ont la flexibilité d’exploiter n’importe quelle combinaison de transport WAN pour répondre aux exigences uniques des succursales, y compris dans les régions où les options sont limitées.

Le retour sur investissement du SD-WAN est éprouvé en termes d’amélioration de l’efficacité de la gestion des activités et du service aux clients. Investir dans le SD-WAN est donc judicieux pour les institutions bancaires, car la qualité et les performances accrues des applications impactent significativement l’expérience à la fois des employés et des clients. »

Source; GlobalSecurityMag

ARTICLES CONNEXES
Tech- Microsoft injecte encore « plusieurs milliards » dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

Microsoft continue de verser des milliards de dollars dans OpenAI, la pépite de l'intelligence artificielle à l'origine des outils ChatGPT Read more

Banque- Trois banques et un fonds d’investissements en lice pour le rachat d’Orange Bank

Mise en vente depuis le second semestre 2022, après l'échec d'une première tentative en 2021, Orange Bank, la banque en Read more

Tech- Camtel : 301 milliards pour développer le réseau d’accès filaire par fibre optique en 2023

L'enveloppe servira par ailleurs à la vulgarisation de la marque commerciale de l'opérateur historique des télécommunications, ainsi qu'à l'extension de Read more

E-commerce: Les pays africains sont invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services

Les pays africains ont été invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services transfrontaliers afin de stimuler Read more

Tech- Huit astuces pour préserver au maximum la batterie de son téléphone portable

Les batteries en lithium-ion de nos smartphones ont souvent du mal à tenir une journée complète sans être à plat. Voici Read more

Télécommunications : entrons-nous dans l’ère satellitaire ?

Un monde sans zone blanche serait à portée de main. Une tendance émerge dans le domaine des télécommunications : le réseau Read more

Education: Les cinq métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

Selon le think tank Institut Sapiens, cinq métiers semblent plus menacés que les autres par l'intelligence artificielle et l'automatisation. Ils Read more

Tech- Netflix : Reed Hastings démissionne de son poste de co-PDG

Le cofondateur de Netflix a décidé de raccrocher, mais dirigera le conseil d’administration de la société. Peu de temps après Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *