Alibaba mis au pas : la méthode chinoise pour réguler les géants du Net

Partager Sur

En Chine, on a coutume de dire qu’entre Alibaba et Tencent, il faut choisir. Et se retrouver enfermé dans leur écosystème encore plus concentré qu’en Occident. Ainsi, Alibaba, c’est une place de marché en situation de monopole, un géant du paiement en ligne et mobile, une domination sur la livraison à domicile, tant de repas que de colis, des taxis, de la surveillance en ligne, la première plateforme de vidéos de Chine, une major du cinéma local…

L’explosion des crédits à la consommation

Quant au géant Tencent, qui concurrence son rival dans le domaine du paiement en ligne, il a choisi d’asseoir son monopole sur les réseaux sociaux et le divertissement, et marche aussi sur les plates-bandes de Google avec un navigateur Internet, un moteur de recherche et un service mail dominant dans le pays.

L’explosion des crédits à la consommation en ligne pour acheter sur les plateformes Alibaba, fournis, payés et assurés par les services bancaires du groupe, a sifflé la fin de la récréation pour l’entreprise, jusqu’ici dans les bonnes grâces du pouvoir. Tandis qu’il était traité de « vampire » et de « parasite financier » en Chine, le charismatique PDG du groupe Jack Ma – ou plutôt Ma Yun de son vrai nom – se forgeait à l’international un portrait de « self-made man », d’entrepreneur digne de la Silicon Valley et accumulait une fortune digne de celle de ses homologues californiens.

Condamnés au titre de la loi anti-monopoles

Le 11 décembre 2020, le bureau politique du Parti communiste chinois dénonçait « l’expansion désordonnée du capital ». Le 14, les deux géants sont condamnés à des amendes au titre de la loi anti-monopoles. Quelques jours plus tard, c’est la banque centrale du pays qui interdisait l’entrée en Bourse d’Ant, société sœur chargée des opérations financières et bancaires d’Alibaba, qui espérait lever l’équivalent de 30 milliards d’euros. Le président de l’autorité a cité, parmi les raisons de cette interdiction, « le mépris des exigences de conformité réglementaire, la tricherie, l’exploitation de sa position dominante sur le marché pour exclure les concurrents et l’atteinte aux droits et intérêts légitimes des consommateurs ».

L’éducation idéologique des patrons

Il a aussi ordonné au groupe de mettre fin à ce qu’elle considère comme une dérive monopolistique, et de revenir strictement à l’activité d’origine d’Ant, à savoir un service de paiement en ligne. En parallèle, les autorités de la concurrence s’en sont prises à Alibaba, qui oblige les vendeurs tiers qui souhaitent proposer leurs produits sur ses places de marché à s’engager à ne pas les vendre ailleurs. « C’est une mesure importante pour notre pays afin de renforcer la supervision antimonopolistique dans le secteur de l’Internet et promouvoir un développement sain à long terme de l’économie numérique », s’est réjoui le Quotidien du peuple. Convoqué par les superviseurs financiers chinois, Jack Ma n’a plus été vu en public depuis plus de deux mois. Selon l’agence Bloomberg, il aurait reçu l’ordre de ne pas quitter le territoire.

Cette volonté d’en finir avec ces dérives est plus large. Le pouvoir a clairement affiché son intention de remettre le PCC au cœur de l’économie. « Unifiez les membres du secteur privé autour du parti, et améliorez la promotion du développement sain de l’économie de marché », ordonnait ainsi, fin septembre, le président chinois, cité par le Quotidien du peuple. Xi Jinping a insisté aussi sur l’importance de l’éducation idéologique et politique des patrons.

ARTICLES CONNEXES
Bertin Nahum, aux bons soins des robots

En 2012, pour sa première société Medtech, ce Français avait été sacré par la presse canadienne, quatrième entrepreneur high-tech le Read more

Les 10 pays en Afrique où la connexion internet est la plus rapide

Le site spécialisé en études comparatives Cable.co.uk vient de publier son classement 2022 qui compare les offres internet dans 220 Read more

Un programme de formation en ligne dans le marketing numérique

(Agence Ecofin) - La prolifération des nouvelles technologies a donné aux entreprises une nouvelle vitrine pour communiquer. Ces dernières ont Read more

Bénin : les grands projets numériques prévus pour 2023

Positionner le Bénin comme la plateforme numérique de l’Afrique de l’Ouest et faire des technologies de l’information et de la Read more

Yahoo et Taboola signent un partenariat pour les 30 prochaines années

Les deux sociétés croient en l'avenir de la publicité numérique. Yahoo a fait, le 28 novembre, l’acquisition de 25 % des parts Read more

Le secteur de la tech a perdu 7 400 milliards de dollars en un an

Pour la première fois depuis près de vingt ans, le Nasdaq est sur le point de passer derrière le S&P Read more

Expérience client & E-commerce : Améliorer la cybersécurité sans sacrifier les performances

Le développement considérable du e-commerce depuis 2020 confronte le secteur d’activité à de nouveaux enjeux qui placent l’expérience utilisateurs, la Read more

Brancher son ordinateur en permanence ou utiliser la batterie ? Voici la réponse

Une question assez courante concernant l'utilisation d'un ordinateur portable est de savoir comment prolonger l'autonomie de la batterie (ou du Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *