Une innovation sud-africaine permet de traduire les données médicales en langues locales

Partager Sur

Pour rendre accessible le jargon des médecins aux patients, l’entrepreneur sud-africain Glenn Stein a conçu une application capable de traduire les données médicales dans les 11 langues officielles du pays. Sa start-up AwezaMed utilise des phrases qui ont été recueillies pendant 4 mois de consultations avec des professionnels de la santé. Elle identifie la langue parlée et la convertit en texte. Le texte est par la suite utilisé pour la traduction de la langue source vers la langue cible.

L’application héberge une base de données comprenant plus de 1 800 questions, explications et réponses de patients, ainsi que le vocabulaire du corps médical, fournis par une équipe de professionnels de la santé. Le Conseil de la recherche scientifique et industrielle (CSIR), principale organisation de recherche scientifique et de développement en Afrique du Sud, a approuvé l’application après un test pilote de 3 ans.

AwezaMed a été testée dans cinq hôpitaux publics et centres de santé communautaires en Afrique du Sud. Lors du projet pilote, près de 100 professionnels de la santé, dont des médecins et des infirmières ont utilisé l’application durant des scénarios en temps réel, qui ont permis de prouver l’efficacité de ce nouvel outil technologique.

En proposant les données médicales en langues locales, AwezaMed aide à réduire les barrières linguistiques qui peuvent conduire à des malentendus et à d’éventuels diagnostics erronés. En cette période de pandémie, l’application a été repensée et déployée pour convertir et comprendre les thèmes et le contenu des discours liés à la Covid-19 pour répondre aux besoins des utilisateurs.

D’après les médecins qui ont contribué au test, AwezaMed a aidé à faciliter les échanges avec les patients. « Le fait de pouvoir accueillir un patient dans sa propre langue permet d’établir des relations avec lui. La différence entre le fait de ne rien faire pour un patient et celui de pouvoir lui fournir un service, même petit, signifie que l’application a déjà eu un impact dans la vie de ceux que nous avons aidés », a déclaré l’un de ces professionnels sur Ventureburn.

Le concepteur, Glenn Stein, estime que l’application pourrait aller bien au-delà des échanges entre médecins et patients, et aurait le potentiel de rassembler les différentes races de la Nation arc-en-ciel.

Aïsha Moyouzame

Source; Agence EcoFin

ARTICLES CONNEXES
Tech- Microsoft injecte encore « plusieurs milliards » dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

Microsoft continue de verser des milliards de dollars dans OpenAI, la pépite de l'intelligence artificielle à l'origine des outils ChatGPT Read more

Banque- Trois banques et un fonds d’investissements en lice pour le rachat d’Orange Bank

Mise en vente depuis le second semestre 2022, après l'échec d'une première tentative en 2021, Orange Bank, la banque en Read more

Tech- Camtel : 301 milliards pour développer le réseau d’accès filaire par fibre optique en 2023

L'enveloppe servira par ailleurs à la vulgarisation de la marque commerciale de l'opérateur historique des télécommunications, ainsi qu'à l'extension de Read more

E-commerce: Les pays africains sont invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services

Les pays africains ont été invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services transfrontaliers afin de stimuler Read more

Tech- Huit astuces pour préserver au maximum la batterie de son téléphone portable

Les batteries en lithium-ion de nos smartphones ont souvent du mal à tenir une journée complète sans être à plat. Voici Read more

Télécommunications : entrons-nous dans l’ère satellitaire ?

Un monde sans zone blanche serait à portée de main. Une tendance émerge dans le domaine des télécommunications : le réseau Read more

Education: Les cinq métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

Selon le think tank Institut Sapiens, cinq métiers semblent plus menacés que les autres par l'intelligence artificielle et l'automatisation. Ils Read more

Tech- Netflix : Reed Hastings démissionne de son poste de co-PDG

Le cofondateur de Netflix a décidé de raccrocher, mais dirigera le conseil d’administration de la société. Peu de temps après Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *