Produits Coca-Cola : comment Jacqueline Dongmo a levé les 50 milliards de FCFA investis dans son projet

Partager Sur

 Les sodas de Coca-Cola produits par Coca-Cola Gracedom Bottling Company, entreprise créée par Jacqueline Dongmo pour reprendre le contrat d’embouteillage et de commercialisation des boissons gazeuses du géant américain au Cameroun, devraient être sur le marché cette fin d’année. Le début de la production, initialement prévu le 30 septembre 2022, a finalement été renvoyé. Dans l’usine de Kake, à une trentaine de kilomètres de Douala, l’heure devrait être aux derniers réglages.

Pour en arriver là, les actionnaires de cette entreprise (Jacqueline Dongmo, qui contrôle Gracedom Invest, et des privés camerounais) ont dû lever 50 milliards de FCFA pour l’installation de trois lignes de production des sodas de marques Coca-Cola, Fanta et Sprite et l’achat du matériel roulant pour la distribution des mêmes produits. Selon nos informations, cet argent a été mobilisé à travers un apport des actionnaires et des prêts bancaires contractés notamment auprès de la Commercial Bank Cameroun (CBC) et la BGFIBank Cameroun.

« Nous avons mis 20,5 milliards de FCFA dans le projet, soit 15,5 milliards en mars et 5 milliards en septembre », informe une source au sein de la direction de BGFIBank Cameroun. La filiale locale du groupe bancaire basé au Gabon a donc apporté 41% du financement total. Au regard de l’importance de son exposition, le président-directeur général du groupe, Henri-Claude Oyima, suit le projet. Il s’est d’ailleurs rendu à Kake au moins une fois, selon nos informations.

 « Secret professionnel »

Contactée, la CBC a refusé de dévoiler son apport financier. « Cette information relève du secret professionnel », a répondu sa direction. L’établissement de crédit contrôlé par l’État du Cameroun (98% du capital) affirme néanmoins avoir été à « la genèse du projet ». « La CBC entretient des relations commerciales avec la promotrice de Gracedom Invest depuis plus de 20 ans. C’est fort de ce partenariat historique que nous avons accompagné la mise en place d’une unité de production et commercialisation des jus et eaux minérales sous sa propre marque », raconte la banque camerounaise.

Après le partenariat avec Coca-Cola Company, le projet a été redimensionné. Initialement calibrée pour 20 000 bouteilles par heure, la capacité de production de l’usine a été relevée à 80 000 unités. Ce qui a fait passer l’investissement de 25 à 50 milliards de FCFA. « Le projet initial ayant été redimensionné avec une conséquence significative sur le montant global du financement à lever, la promotrice, fort de nos bonnes relations et consciente de notre expertise en matière de financements syndiqués, nous a donné mandat pour lever des fonds complémentaires », affirme le top management de la CBC.

La Commercial Bank Cameroun (CBC) et la BGFIBank Cameroun affirment avoir été séduites par la viabilité du projet et son impact socioéconomique (création de 3 000 emplois directs et indirects projetée). Coca-Cola Gracedom Bottling Company vise 7% de parts de marché des sodas sur la première année et 30% au bout de cinq ans, selon des confidences faites au magazine Jeune Afrique. Une telle perspective garantit, en effet, à ces établissements financiers de recouvrer leur argent avec les intérêts et les commissions qui vont avec.

source: investir au Cameroun

ARTICLES CONNEXES
La Camerounaise UCB célèbre 50 ans d’activités et se projette dans l’avenir

( UCB) - C’est avec faste et solennité que l’Union camerounaise de brasseries (UCB) a lancé, le 14 septembre à Read more

Sénégal : la star Youssou Ndour devient industriel

Premier au hit parade de la musique sénégalaise depuis au moins quatre décades et leader de la presse privée au Read more

Nouvelle usine de Figuil : Cimencam attend la convention minière et le permis d’exploitation de la carrière

En visite sur le site de construction de l’usine de Figuil dans l’Extrême-Nord, Gabriel Dodo Ndoke, a promis à Cimencam, Read more

Mines Or : Oriole Resources annonce un potentiel pouvant atteindre 440 000 onces à Bibémi, au Nord du Cameroun

Le CEO de la junior minière Oriole Resources, Tim Livesey (photo), a annoncé dans une interview le 10 octobre 2022, des avancées notables Read more

Zinc & plomb : l’Australien Apollo Minerals obtient le permis d’exploration de Keri au Gabon

s a une validité de trois avec une exclusivité pour l’entreprise d’explorer toutes les ressources se trouvant sur le site. Read more

Compagnie Mali : le propriétaire de la mine d’or Morila a un nouveau DG

Depuis son entrée en production en 2000, Morila a livré plus de 7,5 millions d’onces et peut être exploitée jusqu’en Read more

Industrie – L’Ethiopie espère engranger 250 millions $ grâce à l’exportation de produits textiles en 2022/2023

En Afrique, l’industrie textile est l’une des principales branches du secteur manufacturier. Parmi les pays dans lesquels cette activité connaît Read more

Gabon : Perenco investit 50 millions de dollars dans une usine de gaz domestique

Après le rachat des actifs de TotalEnergies sur le terminal pétrolier de Cap Lopez, Perenco veut diversifier ses activités sur Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *