Pourquoi il faut prendre des risques pour réussir sa carrière ?

Partager Sur

1. Risques et réussite dans le monde professionnel

À l’état pur, le risque représente un danger : il est synonyme d’inconscience, de démesure.

Pourtant, il existe une différence significative entre « les risques » et « le risque ».

En effet, le risque est omniprésent, quelle que soit la situation, alors que les risques désignent une situation particulière.

Par exemple, « les risques à faire une reconversion professionnelle à 50 ans » sont assez explicites : difficulté d’apprentissage, peu de chances de trouver un nouvel emploi pour lequel être formé…

Alors que « le risque à faire une reconversion professionnelle à 50 ans », c’est juste de ne pas réussir sa reconversion.

Vous saisissez la différence ?

Soyons plus précis.

Le risque, au singulier, représente un concept, une idée générale associée à l’échec ou à la perte.

Les risques, au pluriel, représentent une idée plus concrète, ancrée dans la réalité, associée à l’expérience.

Cette dernière est infiniment plus positive.

De fait, prendre des risques pour sa carrière n’a pas le même sens que l’expression « avoir le goût du risque ».

L’idée de faire une expérience pour son bonheur professionnel, c’est plutôt tentant !

Cependant, encore faut-il savoir identifier ces risques, et ceux que l’on peut se permettre.

Une situation financière instable constitue un risque.

L’absence de travail aussi. De mauvais rapports avec votre hiérarchie également.

Et en même temps, pourquoi ne prendriez-vous pas plus de risques pour vous assurer un avenir professionnel digne de ce nom ?

2. Osez prendre des risques : nos 5 astuces

Le plus important avec les risques dans le monde professionnel, c’est de savoir les jauger avec beaucoup de maturité et de réflexion.

Par exemple, démissionner du jour au lendemain sans avoir de solution de repli constitue un risque inconsidéré.

En revanche, reprendre des études en parallèle de votre job actuel est aussi un risque, mais un beau défi à relever.

Les risques sont finalement assez relatifs, et subjectifs.

Ils dépendent de la maturité de votre projet, de votre capacité d’investissement, mais aussi, de votre personnalité.

Certaines personnes ont plus de facilité que d’autres à se lancer dans des défis risqués, avec souvent, une bonne surprise à la clé.

C’est pourquoi nous vous proposons 5 astuces pour (enfin) oser prendre des risques :

Faites confiance à votre instinct

C’est lui qui vous dicte votre degré d’acceptation du risque, en fonction de votre situation actuelle.

Prenez le temps

Les risques augmentent fortement lorsqu’une décision est prise de manière précipitée, alors ne cherchez jamais à faire les choses trop vite et murissez votre décision.

Écoutez votre entourage

Les risques impactent rarement que votre vie personnelle, car d’autres personnes sont concernées.

Voyez la prise de risques comme une décision commune, elle sera d’autant plus facile à assumer.

Ayez toujours un plan B 

Prendre des risques est toujours plus simple quand on a plusieurs coups d’avance, alors, pensez toujours à la suite des évènements, à votre avenir à court, moyen et long terme.

Mesurez, comparez, adaptez

Voyez le risque comme un joli défi, sans pour autant vous brûler les ailes. Pour cela, cherchez des personnes ayant vécu des situations similaires et créez votre propre coussin de sécurité avant de décider.

Lancez-vous !

Fêtez toutes les victoires

3. La clé de la réussite : ne jamais regretter !

Prendre des risques suppose aussi d’avoir une bonne confiance en soi, de l’estime pour votre projet ou votre nouvel objectif, ainsi que des épaules solides pour encaisser un éventuel échec.

C’est pour cela que chaque personne est inégale face à la prise de décision :

  • Ce risque est trop grand, j’abandonne
  • Ce risque est trop grand, ça me fait peur
  • Ce risque est trop grand, je peux/veux y arriver !

Voilà trois mentalités complètement différentes face aux risques : la fuite, l’angoisse, la détermination.

Vous passerez certainement par plusieurs de ces phases pendant votre processus d’adaptation, en voulant tantôt accélérer la prise de décision, tantôt en faisant machine arrière.

Soyez prévenu et prêt à faire face.

D’ailleurs, quels sont les risques les plus courants à prendre pour booster sa carrière ?

Les voici :

  • Démissionner pour un poste au salaire moins attractif
  • Cumuler plusieurs professions en même temps
  • Contredire sa hiérarchie et prendre le dessus
  • Accepter un projet ambitieux, voire démesuré

Les risques peuvent être de nature différente : financiers, personnels, relationnels, moraux, éthiques, matériels, mentaux…

C’est pour cela qu’il ne faut jamais regretter une prise de risques, une fois qu’elle a été décidée.

Si vous l’avez fait, c’est qu’il y avait une bonne raison, même si contredire votre boss devant les associés n’était pas vraiment une bonne idée…

Mais ce risque en valait-il la chandelle ? 

Une fois encore, tout n’est qu’une question de mental : ces exemples peuvent constituer des obstacles supplémentaires à votre prise de risques.

Si vous préférez le statu quo, jamais vous ne ferez avancer votre carrière.

À l’inverse, si vous voyez chacun des risques comme une opportunité ou une chance, il y a fort à parier que c’est le message que votre entourage (et votre karma) retiendra !

Ayez confiance en vous, confiance en votre projet, et confiance en votre avenir : votre nouvelle vie professionnelle vous attend peut-être au coin de la rue, qui sait ?

ARTICLES CONNEXES
PME : comment attirer et fidéliser les talents ?

83 % des petites et moyennes entreprises (PME) françaises rencontrent des problèmes d’attractivité, de rétention et de développement des talents, selon Read more

Compagnie Mali : le propriétaire de la mine d’or Morila a un nouveau DG

Depuis son entrée en production en 2000, Morila a livré plus de 7,5 millions d’onces et peut être exploitée jusqu’en Read more

Le groupe Ecobank annonce la nomination Jeremy Awori au poste de directeur général

" Jeremy Awori est un leader très respecté dans le secteur bancaire, qui a obtenu des résultats significatifs dans ses Read more

RH – Comment s’adapter aux enjeux du travail hybride grâce aux communications unifiées ?

Le travail hybride est désormais un modèle adopté par de nombreuses entreprises. Il impose plusieurs défis, auxquels aident à répondre Read more

Telecoms : Le français Jean Marie Olicard est le nouveau DG de Yoomee Mobile Cameroun

C’est par voie de message que Jacques Ndjamba Mbeleck, le Président Directeur général de la Holding Yoomee Mobile a annoncé Read more

CAMROUN – les travailleurs demandent la révision de 9 conventions collectives pour améliorer leurs conditions

Selon le ministre camerounais de Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona (photo), son département ministériel a été saisi Read more

CAMEROUN – Travail temporaire et recrutement : le Marocain Tectra veut révolutionner l’activité au Cameroun en accompagnant les PME

En plus des multinationales et des grandes entreprises, qui font souvent le plus recours aux services des sociétés de travail Read more

MTN : la Zambienne Mitwa Ng’ambi nommée DG au Cameroun, en remplacement de Stephen Blewett démissionnaire

La Zambienne Mitwa Ng’ambi vient d’être nommée à tête de MTN au Cameroun, apprend-on d’un communiqué publié ce 30 juin. Elle Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *