Mobilité : En 2021, Toyota investira 45 millions de dollars dans des startups en Afrique

Partager Sur

Toyota prévoit d’investir 45 millions de dollars dans des startups de transport et de financement d’actifs en Afrique en 2021, a révélé à Reuters Takeshi Watanabe, CEO de Mobility 54, le fonds d’investissement lancé par le constructeur automobile japonais en août 2019, qui a vocation à investir dans des startups africaines dotées de services et de technologies de mobilité innovants et soutenir l’expansion de ces entreprises.

Ces investissements seront du même type que celui réalisé récemment en Ouganda, où Toyota a misé 4 millions de dollars dans Tugende, une startup active depuis 2010 et spécialisée dans le crédit-bail aux très petites entreprises de transport urbain, dont les moto-taxi et minibus-taxi. En novembre 2019, la startup ougandaise s’est implantée dans l’ouest du Kenya avec l’intention de dupliquer sa présence dans plusieurs autres régions du pays et de l’Afrique en général. « Nous voyons un énorme potentiel pour l’activité de Tugende sur le marché des taxis », a commenté Takeshi Watanabe.

Booster les ventes des véhicules Toyota

En réalité, Mobility 54 est l’arme stratégique de Toyota pour booster ses ventes de véhicules en Afrique. Lorsque son fonds d’investissement finance une startup de transport et de financement d’actifs, celle-ci propose les produits Toyota, qu’il s’agisse des motos ou tout autre véhicule. L’activité de financement des très petites entreprises de transports comme le fait Tugende recèle un niveau de risque gérable selon la startup qui ne délivre le titre sur les véhicules qu’une fois le crédit entièrement remboursé par les entrepreneurs. Les prêts jugés trop risqués sont soumis aux mêmes conditions que les prêts bancaires. En versant une traite hebdomadaire supérieure de 15% à ce que ces petits entrepreneurs paient pour louer leurs véhicules, ces entrepreneurs -chauffeurs pour la plupart- en deviennent propriétaires au bout de 24 mois en moyenne, selon les explications à la presse locale de Michael Wilkerson, CEO de Tugende.

Pour pénétrer plus profondément les marchés africains, les grands groupes mondiaux affinent de plus en plus leurs stratégies. Si Toyota a trouvé la piste de l’investissement dans le crédit, la firme entend également être plus présente sur le continent sous ses activités de construction, puisqu’après l’Afrique du Sud et l’Egypte, le groupe japonais travaille sur la création d’une usine d’assemblage de véhicules en Côte d’Ivoire. Difficile toutefois de savoir où en est le projet dans le contexte électoral tendu qui y prévaut.

Sans forcément s’avancer sur la piste du financement, l’Allemand Porsche, entre autres, prépare également une offensive sur les marchés africains. La firme basée à Stuttgart vient de confier son développement commercial en Afrique à de nouveaux managers, avec l’objectif d’établir une nouvelle stratégie sur le continent.

Par Ristel Tchounand

Source; La Tribune d’Adrique

ARTICLES CONNEXES
Tanzanie – Transport : Uber reprend ses services près de 10 mois après une suspension liée à un conflit tarifaire

Depuis son arrivée en Tanzanie en 2016, la société n'avait jamais mis un terme à ses activités dans le pays. Read more

Facebook -Economie Numérique : comprendre la dégringolade de l’empire en 5 questions

Comment le réseau social phare des années 2000 et 2010 est-il devenu l'homme malade de la tech américaine ? Constat, raisons et perspectives, Read more

Téléphonie mobile : une plateforme pour juger la qualité des services en gestation

Elle devrait voir le jour en 2023. Interruptions de communication, difficulté à joindre un correspondant pourtant dans une zone couverte…Autant Read more

Kenya : MyHealth Africa, une solution d’e-santé qui met en relation les médecins spécialistes et les patients

Avec la révolution technologique, les solutions d’e-santé se multiplient et s’imposent dans certains pays du continent comme des alternatives intéressantes Read more

Marketing: Qu’est ce que le buy now pay later (BNPL)?

Le buy now pay later (BNPL) est un modèle de paiement qui permet aux consommateurs d’acheter des produits ou des Read more

Le nigérian Access Holdings obtient une licence de prestataire de services financiers en France

Le groupe, qui opère dans onze marchés africains, souhaite désormais diversifier sa base de revenus, avec « des bénéfices de haute Read more

E Commerce- Le paiement fractionné comme levier de croissance : le cas PowerGym

En plus de présenter des avantages pour les clients, le paiement fractionné peut également être envisagé comme un levier de Read more

Energie – Gaz domestique : des pistes pour comprendre la pénurie que connait actuellement le Cameroun

Depuis quelques semaines, les consommateurs de gaz domestique font face à la rareté de plusieurs marques (Tradex, SCTM, Total, Afriquia Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *