Le Bénin va investir 156 millions EUR en 2021 pour la poursuite des chantiers d’infrastructure et de transport

Partager Sur

106,6 milliards FCFA (162 millions EUR), c’est le montant total qu’a défendu jeudi dernier devant le Parlement le ministre Hervé Hèhomey (photo) au titre du projet de budget, exercice 2021, du ministère des Infrastructures et des Transports. Orienté vers la poursuite des chantiers d’infrastructure et de transport, il compte y consacrer 102,8 milliards FCFA (156 millions EUR) pour l’investissement et 3,8 milliards FCFA pour le fonctionnement.

Ce budget d’investissement, qui s’inscrit dans le cadre du Programme d’actions du gouvernement (PAG), va soutenir les projets phares en cours et financer de nouvelles infrastructures à l’échelle nationale.

Dans les détails, le ministre a fait part du démarrage, dès l’année prochaine, des travaux de construction du contournement nord de Cotonou dont les études techniques sont déjà bouclées. Le ministre compte par ailleurs accélérer le projet de la route Sèmè-Podji/Porto-Novo – actuellement en phase de sélection des entreprises, qui sera assorti de la construction d’un pont sur lagune de Porto-Novo – ainsi que la route cotonnière Djougou-Pèhounco-Kérou-Banikoara (210 km) très attendue par les populations locales.

Au titre des infrastructures aéroportuaires, il a indiqué que l’aéroport international de Cotonou connaîtra une cure de jouvence. De même, les études d’approfondissement vont s’accélérer sur le site du futur aéroport international de Glo-Djigbé.

Dans la poursuite des chantiers, des travaux sont également prévus au Port de Cotonou l’année prochaine. « Nous allons engager la construction des quais Nord. Nous allons, en termes de plan directeur du port, réaliser une zone nautique. Il y a aussi le terminal 5 », fait savoir l’autorité ministérielle. Il s’agit, selon Hervé Hèhomey, de projets portés par le port, dont il est important d’annoncer aux populations les grandes réalisations. Enfin, un centre des affaires maritimes sera construit sur le site abritant le bâtiment du ministère des Infrastructures et des Transports.

« J’ai noté une approche participative des députés pour aider le gouvernement à atteindre ses objectifs. Les députés nous ont fait part de leurs préoccupations et je pense que c’est comme ça que nous allons construire ce pays », se félicite Hervé Hèhomey.

Romuald Ngueyap

Source:Agence Ecofin

ARTICLES CONNEXES
Energie Cameroun – Barrage de Nachtigal (420 MW) : la dérivation réussie de la Sanaga conforte la promesse d’injecter les 1ers MW en 2023

Le 26 septembre 2022, les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal, dans la région du Centre du Cameroun, ont Read more

Nigéria : 20 millions de dollars de Shelter Afrique pour construire 1 000 logements abordables

Shelter Afrique, spécialisée dans le financement de projets immobiliers sur le continent africain, approuve une ligne de crédit de 19,5 Read more

Maroc : entre Orange, Inwi et Maroc Telecom, la bataille de la fibre

Érigé en chantier stratégique dans le royaume, le déploiement de cette infrastructure aiguise les appétits, et les différends, entre opérateurs. Read more

Infrastructure : 20 milliards FCFA de la BOAD pour l’implantation d’un complexe brassicole au Bénin

La Banque ouest-africaine de développement a signé un contrat de prêt de 20 milliards FCFA (30,5 millions d'euros) avec avec Read more

Business et Entreprises – DHL investit 7 millions d’euros dans la construction d’un nouveau pôle aéroportuaire en Afrique du Sud

L’inauguration de ce complexe à la pointe du progrès regroupant entrepôt et siège social a eu lieu à Johannesburg le Read more

Rwanda : le conglomérat turc Doğuş Group construira trois hôtels de luxe à Kigali et Karongi

Outre l’hôtellerie, le groupe turc Doğuş négocie des investissements dans le secteur du BTP rwandais, et veut faire de Kigali Read more

Economie : 51% du portefeuille actif de la BAD au Cameroun est destiné aux projets routiers

Avec cette enveloppe estimée à plus de 680 milliards de F, l’institution bancaire se positionne aux côtés de la Banque Read more

Business et Entreprises Port de Kribi : 348 118 tonnes de marchandises traitées au 1er semestre 2022 (+315)

Au total, il s’agit de 17 604 tonnes d’engrais et vrac, 145 448 tonnes de grumes de bois et 185 Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.