Cameroun : l’absence d’un business plan retarde le lancement de CAMTEL Mobile

Partager Sur

Après le report le 21 décembre 2020 pour « insuffisances réglementaires notoires à la mise en œuvre du réseau mobile », le lancement des activités de CAMTEL Mobile prévu pour le 13 janvier 2021 n’aura pas lieu, essentiellement pour les mêmes raisons. Et pour cause, le ministère des Postes et Télécommunications en sa qualité de tutelle technique, estime que toutes les conditions ne sont pas réunies pour procéder au lancement du segment mobile, craignant une « une opération foireuse ».

« Vous avez planifié le lancement du réseau mobile pour le 21 décembre 2020, sans business plan. Au cours d’une réunion que j’ai présidée en présence du régulateur le 16 décembre 2020 dans ce cadre, ce lancement avait été différé en raison des insuffisances règlementaires notoires à la mise en œuvre du réseau mobile. Dans un courrier reçu le 7 janvier 2021, vous m’invitez à présider le lancement du mobile pour le 13 janvier 2021, sans rendre compte de la levée des réserves formulées au cours de la réunion du 16 décembre 2020. Tout ceci ne permet non seulement pas d’assurer une entrée réussie de l’opérateur historique dans le segment de la téléphonie mobile (pourtant tant attendue), mais aussi de rassurer les acteurs du secteur sur la neutralité, la transparence, la non-discrimination et l’objectivité de Camtel à gérer les segments de monopole de fait (fixe, transport) », a indiqué le ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li likeng dans une correspondance adressée le 11 janvier 2021 au directeur général de CAMTEL Judith Achidi Achu.

Lorsque le 4 mars 2020 le gouvernement à CAMTEL notamment trois concessions d’exploitation des réseaux mobiles, d’exploitation des communications électroniques fixes, et d’exploitation d’un réseau de transport des communications électroniques, celles-ci sont accompagnées d’un cahier des charges que l’entreprise étatique doit remplir avant de déployer ses activités. D’après la note du ministre, CAMTEL est loin de s’y conformer. D’où le statu quo actuel.

C’est dire qu’il faudra encore attendre pour voir se déployer le quatrième opérateur de téléphonie mobile au Cameroun, un secteur jusque-là contrôlé par des firmes étrangères en l’occurrence, les multinationales française ORANGE, sud-africaine Mobile telpehon network (MTN) et vietnamienne Viettel à travers sa filiale locale NEXTTEL.

Le marché des télécommunications avec en tête la téléphonie mobile génère en moyenne un chiffre d’affaires de 574,4 milliards de francs CFA, soit 875 millions d’euros. Selon l’Agence de régulation des télécommunications (ART) plus de 20 millions de Camerounais sont abonnés au téléphone mobile, tandis que CAMTEL contrôle l’exclusivité du téléphone mobile et de la fibre optique.

Source: financialafrik.com

ARTICLES CONNEXES
Paiement en ligne : un casse-tête pour les e-commerçants ivoiriens

En Côte d’Ivoire, plus gros PIB d’Afrique francophone, le commerce en ligne séduit de plus en plus de commerçants par Read more

Finance Afrique : les revenus des acteurs du paiement électronique augmenteront de 20% par an d’ici 2025, à 40 milliards $ (McKinsey)

Le marché des paiements électroniques domestiques offre de belles perspectives de croissance en Afrique, où 5 à 7% seulement des Read more

Business et Entreprises – Digitalisation : le Groupe Sabc change le naming de son adresse internet

Il s’agit d’une évolution qui correspond à une annonce faite en ce début d’année, du changement de dénomination de Société Read more

RH – Comment s’adapter aux enjeux du travail hybride grâce aux communications unifiées ?

Le travail hybride est désormais un modèle adopté par de nombreuses entreprises. Il impose plusieurs défis, auxquels aident à répondre Read more

Télécom Découvrez les 4 finalistes camerounais du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique

Devenu une référence d’accompagnement et de soutien à l’entrepreneuriat social camerounais, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et Read more

Nigeria : La fintech NowNow lève 13 millions de dollars pour améliorer l’inclusion financière en Afrique

NowNow Digital Systems, une start-up nigériane spécialisée dans la fourniture des solutions bancaires numériques aux entreprises et aux particuliers, a Read more

Tech – Meta dissout son équipe chargée d’anticiper les effets négatifs sur ses produits

Le service était composé d'une vingtaine d'ingénieurs, d'éthiciens, d'universitaires et d'autres spécialistes qui collaboraient avec les différents départements de l’entreprise.   Read more

Meta explique comment son algorithme classe les vidéos sur ses plateformes

Avec ces informations, les utilisateurs de Facebook et Instagram pourront tirer profit de l’algorithme de Meta. Meta veut amorcer sa Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.