Bénin – SENUM 2020 : trois « Amazones du digital » distinguées

Partager Sur

Le Bénin a tenu le pari de l’organisation de la Semaine du numérique 2020, nonobstant la pandémie de la Covid-19. Dans le respect des gestes barrières, du lundi 23 au vendredi 27 novembre, les différents keynotes ont été organisés. Portant sur le thème : « Spécial soixantenaire, en route vers notre maturité numérique», la SENUM 2020 a été l’occasion de panels et masterclass sur des thématiques aussi variées qu’enrichissantes : « comment concevoir et produire des jeux vidés béninois », « les services de confiance numérique, les doutes à lever », « le numérique, poison ou miel de l’emploi », « démarrer et réussir dans le e-commerce au Bénin », « Covid-19 : le virus de la transformation », etc.

Comme à chaque édition de la Semaine du numérique, le Bénin organise le concours « les Amazones du digital » en vue de stimuler la créativité et la croissance des entreprises innovantes portées par les femmes. Grâce à ce concours, les compétences des femmes béninoises vont être renforcées afin qu’elles deviennent des entrepreneurs et des leaders qui transforment leurs idées en entreprises à valeur ajoutée.

Des opportunités dans le secteur du numérique

Sur les 10 candidates identifiées et sélectionnées, trois ont réussi à se démarquer à l’issue de la séance de pitch. Ayodélé Ognin a gagné la 3ème place avec son initiative Wurami, un cabinet spécialisé dans l’éducation financière, le renforcement de capacités, la création de valeurs, le développement durable et l’entrepreneuriat féminin. Paule Kangan arrivée 2ème est porteuse du projet « les éditions Ireti » qui vise à promouvoir la publication d’e-books.

C’est enfin l’initiative « la gamme verte » de la web designer Stéphanie Gnimadi Dagba qui remporte le premier prix. « Notre projet consiste essentiellement à faire de la vente des plantes naturelles, des plantes d’intérieur et d’extérieur, des pots, des accessoires en ligne pour permettre aux clients de profiter des vertus des plantes naturelles. » Elle a profité du vide créé par la libération des espaces publics et son corolaire relatif au déplacement des fleuristes des abords des voies pour développer sa plateforme. Chacune des trois lauréates gagne un trophée, une connexion internet sur douze mois et des opportunités dans le secteur du numérique.

Michaël Tchokpodo, Bénin

Source: Cio-Mag

ARTICLES CONNEXES
STARTUPS – Pourquoi Adobe dépense 20 milliards pour racheter un concurrent

À l’heure où le monde de la Tech américain voit les nuages s’amonceler à l’horizon, l’annonce du rachat de la Read more

ÉCONOMIE – Fintech : la dernière levée de Yellow Card confirme l’appétit pour la crypto africaine

Un an après avoir annoncé un tour de financement de série A de 15 millions de dollars en septembre 2021, Read more

Côte d’Ivoire : Bientôt une académie pour promouvoir les compétences numériques

La Côte d'Ivoire va bientôt abriter une académie numérique visant à renforcer et élargir les compétences dans ce domaine, afin Read more

Technologie : les clés de l’essor du paiement électronique

Dans une nouvelle étude, McKinsey évalue la manière dont les innovations récentes accélèrent l’accès aux transactions dématérialisées sur le continent. Read more

Economie TIC : Huawei lance au Cameroun la 7e édition de « Seeds for the Future », dédié au transfert des compétences aux jeunes

La filiale au Cameroun du géant chinois des télécoms et TIC, Huawei, a officiellement lancé le 16 septembre 2022 à Yaoundé, Read more

Afrique Centrale – La plate-forme numérique de transport en commun Yango, relance ses activités au Congo

Une délégation de la plateforme numérique s’est rendue auprès du ministre congolais des PME afin de lever le voile sur Read more

Paiement en ligne : un casse-tête pour les e-commerçants ivoiriens

En Côte d’Ivoire, plus gros PIB d’Afrique francophone, le commerce en ligne séduit de plus en plus de commerçants par Read more

Finance Afrique : les revenus des acteurs du paiement électronique augmenteront de 20% par an d’ici 2025, à 40 milliards $ (McKinsey)

Le marché des paiements électroniques domestiques offre de belles perspectives de croissance en Afrique, où 5 à 7% seulement des Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.