Yolande Bodiong veut fermer SUN+ TV

Partager Sur

Mardi 8 mars, jour de la célébration de la journée internationale de la femme, la patronne de SUN PLUS TV en a profité pour faire un coup de gueule de plus d’une heure de temps sur sa page Facebook. Au cours de cette prise de parole, Yolande Bodiong a présenté les difficultés qu’elle rencontre avec son projet, une réalité que rencontrent beaucoup d’autres patrons d’entreprise de presse au Cameroun. Elle est revenue tout d’abord sur les difficultés liées à la production de plusieurs émissions audiovisuelles. Elle cite  »Sacré parents » qui lui a coûté en moyenne 800.000 Fcfa par production, et 1 million 800 000 FCFA par épisode pour  » Katapult  », sans véritable retour sur investissement, témoigne-t-elle.

Yolande Bodiong explique également que c’est après un recouvrement de 100 millions qu’elle lancera Sun plus TV en 2019. Selon elle, les allégations d’une probable relation amoureuse avec l’actuel ministre des finances ne sont pas fondées. Pour la promotrice de Sun plus TV, « je n’ai pas besoin d’une promotion canapé, car pour la plupart des hommes la femme ne peut pas réfléchir avec son cerveau, mais plutôt avec ses fesses ».

Crée en 2019, Sun plus TV s’est inscrite dans un univers médiatique très difficile lié à la concurrence, mais également à l’accès aux sources de financement. « Je vais fermer SUN+ TV, parce que nous travaillons très souvent à crédit pour des entreprises. L’État ne fait rien pour que ces entreprises payent à temps. Chez la majorité des entreprises tu dois aller courir pour récupérer ton argent. On n’arrive pas à payer les employés pas parce que on ne travaille pas, mais parce que ces entreprises ne nous payent pas. On souffre parce qu’on discute les marchés avec des membres du gouvernement. On discute les marchés avec des personnes qui n’ont pas de compétence. » dénonce-t-elle, tout en critiquant également l’attitude de certaines banques. « Je vais fermer SUN TV (…) A la banque des PME, les conditions sont si compliquées. Je n’ai reçu aucun soutien d’une quelconque banque. La banque ne m’a jamais fait confiance. Je me suis endettée jusqu’aux os. »

Passionnée de l’animation Yolande Dorothée Bodiong Okodombé a voulu donner une télévision spécialisée en animation à l’univers médiatique camerounais, c’est ainsi que cette chaîne de TV sera en premier temps uniquement accessible à travers le web, mais en 2020 dans le souci de satisfaire tous les camerounais, elle basculera sur le satellite.

 

SOURCE : Mediatude

ARTICLES CONNEXES
Mondial-2022 : Mbappé offre la victoire aux Bleus, la France première qualifiée pour les 8es

La France a battu le Danemark, samedi, et s'est qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde. Read more

Open Innovation : comment les grands groupes contribuent au développement de la Tech française ?

L’Open Inno consiste pour un grand groupe à s’appuyer sur des acteurs externes, généralement des startups, pour créer et innover. Read more

Alzheimer : bientôt un traitement pour ralentir la progression de la maladie ?

Alzheimer : bientôt un traitement pour ralentir la progression de la maladie ? Nouvel espoir pour les malades. Des scientifiques Read more

Télécommunications : « Le partage d’infrastructures entre les opérateurs peut réduire davantage les prix » (Me Moussa Bocar Thiam)

Dans le cadre des visites de courtoisie que le ministre de la communication, des télécommunications et de l’économie numérique avait entamées Read more

Economie – Distribution : le groupe N Sarl lance une épicerie de 500 références de produits Made in Cameroon

Après la chaîne de restauration « Tchop et Yamo », le groupe camerounais N Sarl a officiellement ouvert ce 17 novembre à Yaoundé, Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *