Voyager à l’ère du digital : vers une consommation plus responsable ?

Partager Sur

Là où auparavant la décision de partir à l’étranger se faisait sur les bons conseils d’une agence, sur l’idée d’un prospectus ou les récits d’un couple d’ami, le consommateur de vacances d’aujourd’hui est capable de se renseigner sur la destination en question. Mais pas seulement ! En plus de glaner des informations, il lui sera même possible de réserver un hôtel, de payer un billet d’avion, de prévoir la totalité de son parcours et de se faire le propre organisateur de son voyage, mettant à mal le rôle et la valeur ajoutée qui appartenait traditionnellement aux agences et tours operators.

Voyager grâce à internet : plus facile ?

En effet, avec le numérique, c’est toute l’industrie du voyage qui s’en trouve chamboulée. Car comment être compétitif pour un vendeur de voyage quand on dispose des mêmes moyens de recherche que la personne à laquelle on vend ? Aujourd’hui, tout se fait sur le web : de la réservation des voyages à la prise de contact, les échanges de mail, les paiements… Grâce à votre mobile, vous prenez le lead sur l’organisation de votre voyage. Et pour cause ! Qui mieux que vous sait ce que vous voulez faire de vos vacances ? Libre à vous de consulter les différentes options qui s’offrent à vous, planning et budget en tête, pour choisir ce qui sera la meilleure à vos yeux. Vous souhaitez partir en couple pour une semaine au soleil dans un hôtel ? En road trip avec vos amis ? Tout cela est désormais possible. Si vous souhaitez louer une voiture, vous pouvez passer par Carigami.

Voyager avec le digital : moins couteux ?

Mais internet, c’est aussi une option moins couteuse pour l’utilisateur : du fait de ses nombreuses sources, comparateurs et proposition de valeur, il vous est offert à tous la possibilité de trouver satisfaction en fonction de son budget, marge du tour operator en moins. C’est bien là la magie et le drame d’internet : les intermédiaires sont peu à peu supprimés pour privilégier le direct. Ainsi, le consommateur peut et va directement échanger avec le gérant de l’établissement où il veut réserver. Plus économique, sans aucun doute. Mais qu’en est-il de tous ces acteurs d’un secteur économique déjà bien mis à mal avec les récentes crises économiques et sanitaires ?

Qu’en est-il de l’empreinte carbonne ?

Voyager à l’ère du digital, c’est aussi – et indéniablement – se poser la question de l’empreinte carbonne : combien vais-je coûter à la planète en termes de ressources énergétiques ? Et surtout : est-ce responsable de ma part de le faire ? Pour réaliser ce calcul, divers éléments doivent rentrer dans l’équation, à commencer par la conscience et l’éthique du consommateur vis-à-vis des questions de l’écologie. Car même avec le matraquage médiatique que nous connaissons depuis les années 1990, nous ne sommes pas tous égaux face à ce processus de sensibilisation. Ensuite, ce sont bien les transports qui vont peser dans la balance. Un voyage en famille en voiture n’aura pas le même impact que des vacances en solitaire au Brésil. Plus d’informations sur cette destination dans cet article.

Finalement, voyager à l’ère du digital est une aubaine pour le consommateur, qui a la capacité de s’informer, de calculer et de décider avec un degré de précision extraordinaire. Reste à savoir quels sont les éléments qui vont être prioritaires à ses yeux : l’impact écologique ou l’expérience ? l’émotionnel ou le rationnel ? Les deux ne sont pourtant pas indissociables.

Source: latribune.fr

ARTICLES CONNEXES
ECONOMIE – Tourisme: l’Afrique du Sud retrouve des couleurs grâce aux Africains

L’Afrique du Sud est en train de tourner la page du Covid-19 qui a mis à genou son industrie du Read more

Emirats : visas suspendus pour les ressortissants d’une vingtaine de pays africains

Aucune raison officielle n'a encore été fournie pour justifier cette décision Les ressortissants d'une vingtaine de pays ne pourront plus Read more

Multimedia – Classement 2022 des villes africaines les plus chères pour les expatriés (Cabinet Mercer)

Le classement se base sur des données recueillies en mars 2022. Il intervient dans le contexte d’une inflation mondiale qui Read more

Réseaux sociaux – Classement des pays africains les plus attractifs pour les touristes (Bloom Consulting)

Les pays communiquent autant, voire plus que les entreprises, pour promouvoir leurs images. Les objectifs de ce marketing national, généralement Read more

Transport – Ethiopian Airlines, Royal Air Maroc, South African… Les meilleures compagnies aériennes d’Afrique

Le transporteur éthiopien consolide sa place de leader sur le continent, tandis que le classement mondial reste dominé par Qatar Read more

Cruise va cartographier les rues de Dubaï pour déployer ses taxis autonomes en 2023

Cruise l'avait promis : son service de taxis autonomes sera bien opérationnel en 2023 à Dubaï. Quelques semaines après le Read more

Sénégal: le nouvel aéroport international de Saint-Louis a été inauguré

Il porte le nom d’Ousmane Masseck Ndiaye, ancien ministre et ancien maire de Saint-Louis. Avec une piste de 2 450 Read more

TRANSPORT – RDC : la compagnie aérienne que veut lancer l’ICCN en 2023 devrait nécessiter un investissement de 30 millions USD

L'Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) travaille actuellement au lancement dès 2023, d’une compagnie aérienne dénommée Congo Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *