Produits pétroliers : la subvention mensuelle atteint 108 milliards de FCFA au Cameroun en juillet 2022

Partager Sur

(Investir au Cameroun) – Afin de maintenir inchangés les prix des produits pétroliers (super, gasoil, pétrole lampant) à la pompe au cours du mois de juillet 2022, dans un contexte international marqué par la flambée des cours mondiaux du brut et des produits dérivés (100% et 128% respectivement pour le super et le gasoil entre janvier et juillet 2022), l’État du Cameroun a subventionné la consommation des produits pétroliers à hauteur de 108 milliards de FCFA.

Sur la base de ce chiffre, révélé le 10 août 2022 à Yaoundé par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, au cours d’une communication du gouvernement, cette enveloppe est en hausse de 28 milliards de FCFA, en comparaison avec les 80 milliards de FCFA de subvention décaissés par le Trésor public au cours du mois de juin 2022. Concrètement, pour chaque litre de produits pétroliers vendus sur le territoire camerounais en juillet 2022, « l’État a pris en charge 638 FCFA pour le super, 780 FCFA pour le gasoil et 749 FCFA pour le pétrole lampant », a détaillé le ministre Eloundou Essomba.

« Il convient de rappeler à cet égard que les prévisions budgétaires de l’exercice 2022 pour la couverture des subventions des produits pétroliers étaient de 120 milliards de FCFA. Après le collectif budgétaire, ce montant est passé à 480 milliards de FCFA, largement en deçà des 780 milliards de FCFA de subvention projetée pour toute l’année 2022. Il n’est pas inutile de relever que si la crise russo-ukrainienne persiste, ce montant pourrait être revu à la hausse », a précisé le membre du gouvernement.

Une hausse des prix à la pompe n’est pas à exclure

Comme pour montrer l’incidence négative de l’explosion de ces subventions sur le Trésor public et l’ensemble de l’économie nationale, Gaston Eloundou Essomba n’a pas manqué de faire remarquer que les 780 milliards de FCFA devant être déboursés pour éviter une hausse des prix des produits pétroliers dans le pays en 2022, représentent 25% des recettes fiscales du Cameroun, 3% du PIB du pays et 55% du budget d’investissement public (BIP).

« (…) Il faut être réaliste. Ce n’est pas soutenable à long terme. Il y a donc une réflexion à mener », avait déjà prévenu le ministre des Finances, Louis Paul Motazé. C’était le 7 juillet 2022 à Douala, la capitale économique du pays, à l’occasion de l’Africa Banking Forum. Couplé aux détails révélés le 10 août 2022 par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, le propos de son homologue du ministère des Finances à Douala laisse implicitement entendre que le gouvernement camerounais n’exclut plus, sur le court ou le moyen terme, l’hypothèse d’une suspension de la subvention, dont le corollaire est l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe.

Pour rappel, depuis l’incendie au mois de mai 2019 de la Sonara, l’unique raffinerie de brut du pays, le Cameroun importe la totalité des produits pétroliers finis consommés sur son territoire. Ce qui expose le pays aux fluctuations des cours sur le marché international. Mais, pour préserver un certain pouvoir d’achat aux populations et éviter des remous sociaux, le gouvernement a décidé de ne pas répercuter cette conjoncture internationale à la pompe, en prenant en charge une partie du coût réel du super, du gasoil et du pétrole lampant. Mais, de l’aveu même des autorités publiques, cette stratégie devient de plus en plus axphysiante.

Source : Investir Au Cameroun

ARTICLES CONNEXES
Nexttel Cameroun: malgré la réconciliation entre vietnamiens et camerounais, le malaise persiste au sein de l’entreprise 

Alors que l’on pensait à un apaisement social à Nexttel Cameroon S.A, après la réconciliation du 11 avril 2022, entre Read more

COTE D’IVOIRE : Les transferts de fonds des migrants représentent moins de 1% du PIB

Si les transferts de fonds reçus des migrants constituent une source importante de financement extérieur pour la plupart des pays Read more

Nigeria : plus de 2,5 milliards USD dépensés dans la maintenance et la réparation d’avions en 2021

 Au Nigeria, la mise en place d’installations de qualité pour la maintenance, la réparation et la révision d’avions est devenue Read more

Électricité : perturbations annoncées dans 5 régions du Cameroun, du fait de travaux à la centrale de Songloulou (384 MW)

Dans un communiqué rendu public le 15 juin 2022, Eneo, le concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que Read more

COTON – Côte d’Ivoire : 10 milliards FCFA pour une usine d’égrenage ultramoderne

Deuxième producteur de coton en Afrique de l'Ouest avec une production de 550 000 tonnes lors de la campagne 2020 Read more

INFRASTRUCTURE : Le Cameroun et le Congo finalisent leur interconnexion par fibre optique

Le Cameroun et la République du Congo sont désormais liés par un réseau d’interconnexion en fibre optique. Léon Juste Ibombo Read more

E-COMMERCE : Amazon ouvre son tout premier magasin de vêtements, Amazon Style

Ce mercredi 25 mai, Amazon a ouvert son tout premier magasin physique destiné à la vente de vêtements. Baptisé Amazon Style et Read more

CAMEROUN -Transport aérien : le Covid a fait chuter le trafic international de 62% au Cameroun en 2020

Entre 2019 et 2020, le trafic aérien international est passé de 868 788 passagers à 357 564 passagers, soit une baisse de 511 224. Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.