Performances : Coris Bank affiche actuellement la meilleure rentabilité finale des banques cotées sur la BRVM

Partager Sur

Avec 52,5 % de son chiffre d’affaires transformés en bénéfice net, Coris Bank International est la banque cotée de la BRVM qui affiche la meilleure rentabilité finale. Toutefois, cette solide performance ne semble pas bousculer les investisseurs de ce marché financier.

Coris Bank International, la holding bancaire qui a son siège à Ouagadougou au Burkina Faso, affiche présentement la meilleure rentabilité finale sur les 9 banques cotées de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) et qui ont déjà publié leurs performances des 9 premiers mois de l’année 2022. Son bénéfice net déclaré de 43,1 milliards FCFA (68,4 millions $), représente un ratio de marge nette de 52,5 %.

Sur cet indicateur qui mesure la part de bénéfice final réalisée sur chaque franc du chiffre d’affaires d’une entreprise, Société Générale CI, bien qu’ayant déclaré un bénéfice net plus important (47 milliards FCFA), présente un ratio de marge nette de seulement 30,4 %. A la suite de Coris Bank International, on retrouve, pour le moment, une autre banque basée au Burkina Faso (BOA Burkina), avec un ratio de 46,9 % pour un bénéfice net de 19 milliards FCFA.

Le groupe bancaire burkinabé doit cette performance à une progression de 27,15 % de son produit net bancaire (équivalent du chiffre d’affaires) sur la période analysée, ce qui lui a permis de contenir la progression des charges générales d’exploitation, et son coût du risque. Rappelons que pour l’ensemble des banques qui ont déjà annoncé leurs résultats au terme du troisième trimestre, le bénéfice net global est de 191,3 milliards FCFA et représente un ratio de marge net de 30,8 %.

Cette solide performance de Coris Bank ne trouve pourtant pas une adhésion comparable des investisseurs. La valeur de son action en bourse est actuellement en baisse de 15,4 %. Ce serait sa plus mauvaise performance depuis son arrivée sur la Bourse d’Abidjan, si cette tendance se confirme d’ici la fin de l’année. Plus généralement, l’indice qui regroupe les sociétés financières de la BRVM est en baisse de 5,8 %, malgré une amélioration de la marge bénéficiaire des banques qui la composent.

Source: Agence Ecofin

ARTICLES CONNEXES
Gestion publique – Recettes fiscales : comment le Cameroun essaye de limiter les pertes dues à la digitalisation de l’économie

Le projet de loi de finances 2023 devrait contenir des dispositions sur « la taxation des marchandises acquises par le biais Read more

Gestion publique – Cemac : la Beac révèle la nouvelle gamme de billets à mettre en circulation à compter du 15 décembre 2022

S’exprimant ce 22 novembre 2022 à Ndjamena, la capitale tchadienne, à l’ouverture du symposium sur « la résilience des économies de la Read more

Exclusif : Voici la nouvelle gamme de billets en zone CEMAC dont l’entrée en vigueur est prévue le 15 décembre 2022

Entre faune, flore, éducation et autres, ils ont abandonné la religion pour le plus grand bonheur des Africains. Les églises Read more

Gestion publique – Loi de finances 2022: le Cameroun envisage d’augmenter le prix du timbre fiscal de 1000 à 1500 FCFA

Au cours de l’exercice 2023, le prix du timbre fiscal pourrait connaître une augmentation de 1000 à 1500 FCFA au Read more

Togo : 111 milliards FCFA de revenus d’exportation des services de transports en 2021

Dans l’espace UEMOA, le Togo et la Côte d’Ivoire sont les principaux exportateurs de services de transport, notamment via leurs Read more

Elon Musk au tribunal pour justifier son salaire de 56 milliards de dollars sur 10 ans accordé par Tesla

En 2018, le conseil d’administration de Tesla avait accordé à Elon Musk une rémunération à la hauteur de 56 milliards Read more

Le Cameroun émet de nouvelles obligations à 6 ans de maturité sur le marché de la Beac, à un taux d’intérêt de 6%

 Selon le tableau de bord des opérations du marché des titres publics de la Beac, l’institut d’émission des six pays Read more

La Sonara et Camair Co cumulent 96,5% de la dette extérieure des entreprises publiques du Cameroun à fin septembre 2022

 Au 30 septembre 2022, quatre entreprises publiques camerounaises sont endettées auprès de créanciers extérieurs, à hauteur de 555,2 milliards de Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *