Mastercard annonce une étude sur la gestion des finances des PME dans 3 pays africains

Partager Sur

Le projet Small Firm Diaries est une initiative conjointe du Centre Mastercard pour la croissance inclusive et de la Financial Access Initiative (FAI) de l’Université de New York, en partenariat avec l’Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, l’Université d’Oxford, des partenaires de mise en œuvre et des partenaires locaux. Déployé dans 6 pays d’Afrique subsaharienne, d’Amérique et d’Asie du Sud-Est, il examinera comment les petites entreprises gèrent leurs finances, notamment l’adoption des services financiers numériques, en mettant l’accent sur les entreprises dirigées par des femmes.

Les chercheurs du projet suivront un groupe de 100 entreprises dans chaque pays sur une période d’un an, pour recueillir des données quantitatives sur les flux de trésorerie, et des données qualitatives sur les aspirations et les décisions des propriétaires d’entreprises. L’étude va ainsi pouvoir relever les obstacles qui entravent leur croissance et ralentissent le développement du marché. Elle mettra en lumière les hauts et les bas des entreprises, les marchés qu’elles desservent, les contraintes qui pèsent sur leur productivité, leur rentabilité et leur croissance, l’accès à la technologie et au crédit formel, etc.

La nouvelle étude cherchera à comprendre les défis auxquels sont confrontées les petites entreprises dans 6 pays, à savoir le Nigéria, l’Éthiopie, l’Ouganda, la Colombie, l’Indonésie et les Fidji, afin de créer des solutions durables et mieux adaptées pour leur survie et leur croissance. En recueillant des données détaillées auprès d’entreprises employant entre 1 et 20 travailleurs, l’étude mettra en lumière la manière dont leurs propriétaires gèrent leurs décisions financières, particulièrement dans un contexte d’incertitude et de crise économique.

Le projet Small Firm Diaries a pour finalité de fournir aux prestataires de services financiers, aux décideurs politiques et autres parties prenantes des informations clés pour lever les obstacles à l’adoption des services financiers numériques.

Aïsha Moyouzame

Source: Agence EcoFin

ARTICLES CONNEXES
Cameroun – Economie. Fermeture de plus de 2 300 entreprises au Cameroun entre 2009 et 2016

Sur 6 458 entreprises ciblées, 2 316 ont fait faillite au Cameroun entre 2009 et 2016. Selon l’étude que vient Read more

CAMEROUN – BUSINESS : Carrefour annonce la 2e phase de son déploiement avec 3 nouvelles enseignes à Yaoundé et Douala en 2023

A l’occasion de l’inauguration du premier hypermarché Carrefour au quartier Warda à Yaoundé, Jean Christophe Brindeau, le directeur général de Read more

ECONOMIE : La Centrafrique lance sa cryptomonnaie « Sango » et le premier crypto-hub africain à « fiscalité nulle »

Malgré les appréhensions exprimées par le FMI, la Banque mondiale et la BEAC, Bangui poursuit son projet de monnaie virtuelle Read more

CAMEROUN : 33 milliards FCFA de la SFI pour l’accès au gaz domestique

La Société financière internationale (SFI), branche du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, va octroyer 50 millions Read more

SCIENCES : la médaille Fields remise à quatre mathématiciens, dont un Français

La médaille Fields a été attribuée mardi à quatre mathématiciens, dont un Français et une Ukrainienne, la deuxième femme de Read more

CAMEROUN – TRANSPORT: Un an après la reprise de ses activités, le Train Express affiche un chiffre d’affaires de 60 millions de Fcfa

Le 1er juillet 2022 marque la première année de mise en service du Train Express de la Camrail (Cameroon Railway), Read more

CAMEROUN – Bananes : à fin mai 2022, la CDC n’a exporté que 8 443 tonnes, soit presque 3 fois moins qu’à la même période en 2018

Entre janvier et mai 2022, la Cameroon Development Corporation (CDC), 2e employeur du pays après l’administration centrale, a exporté 8 443 tonnes de Read more

Liban: le calvaire des employées de maison africaines

Grand reportage nous emmène au Liban, à la rencontre des kafalas, ces femmes venues d’Asie et d’Afrique, employées de maison. Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *