Finances : voici des recommandations d’un expert pour sortir de l’endettement et améliorer vos finances en 2021

Partager Sur

« La honte m’a fait sentir que mes réalisations professionnelles et personnelles étaient un mensonge », déclare cette américaine qui se consacre à la thérapie financière, dans une interview avec BBC Mundo.

Un jour, Clayman a demandé à sa mère de lui couper les cheveux et le résultat a été … catastrophique. Sa coupe était tellement affreuse que sa mère lui a dit d’aller immédiatement chez son coiffeur habituel.

« Je ne peux pas », répondit Clayman. « Je ne peux pas y retourner parce que je lui ai donné un chèque en bois. » C’est à ce moment-là qu’elle a dû dire toute la vérité. Et la vérité, c’est qu’elle avait accumulé des dettes de plus de 19 000 dollars.

Le pire, c’est qu’elle n’avait aucun plan pour faire face à une situation qui était hors de contrôle.

Avec l’aide de sa mère, elle a trié les factures, établi un budget mensuel et créé un plan financier, ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant.

« J’avais résisté à l’idée d’établir un budget parce que j’avais peur que cela me prive de ma liberté », dit Clayman.

Une femme avec des cartes de crédit
Légende image, Clayman avait été réticente à faire un budget, jusqu’à ce qu’elle réalise qu’elle devait mettre de l’ordre dans ses finances.

Elle s’est vite rendu compte que le plan de dépenses s’est avéré « libérateur » et a progressivement réduit ses dépenses, généré des revenus supplémentaires et fini par rembourser ses dettes.

« La coupe de cheveux à 19 000 dollars m’a mis sur un chemin qui m’a permis de devenir financièrement saine, de me responsabiliser et de trouver la passion de ma vie ».

Une passion qui l’a amenée à suivre une formation de thérapeute financier, après avoir travaillé pendant des années comme assistante sociale.

Qu’est-ce qui se cache derrière l’anxiété financière ?

Aujourd’hui, Clayman est au service de clients ayant des problèmes de stress financier, faisant des consultations pour des entreprises, donnant des cours et des conférences, et écrivant sur ces sujets.

Forte de cette expérience, elle essaie d’appliquer ses connaissances pour aborder des questions telles que l’anxiété financière, l’un des grands fléaux de notre époque.

Couple regardant ses comptes
Légende image, L’anxiété survient lorsque notre corps et notre cerveau nous donnent un signal d’alarme pour nous inciter à faire attention à quelque chose qui ne va pas.

L’anxiété, explique Clayman, survient lorsque notre corps et notre cerveau nous donnent un signal d’alarme pour nous inciter à faire attention à quelque chose qui ne va pas.

C’est un signal d’alarme qui nous permet de réagir à un danger potentiel. Cependant, ce qui arrive souvent, c’est que lorsque les gens se sentent anxieux, ils préfèrent ne pas faire attention.

C’est pourquoi lorsque nous sommes anxieux à propos de l’argent, dit le spécialiste, nous avons généralement tendance à ne pas y penser et, pire encore, à prendre des décisions impulsives.

Ces décisions, ajoute-t-elle, aggravent les choses et finissent par provoquer plus d’anxiété, ce qui nous enferme dans un cercle vicieux.

La première chose à faire, dit Clayman, est donc de prêter attention à l’anxiété et d’analyser ce qui nous arrive.

Voici les cinq étapes qu’elle recommande pour gérer l’anxiété financière :

1- Ouvrez la porte à la curiosité

La première étape consiste à être curieux au sujet de votre argent. Il s’agit de développer un véritable intérêt pour savoir ce qui se passe dans votre vie financière, plutôt que de se concentrer sur la manière de rembourser quelques dettes.

Pour cela, une bonne approche consiste à commencer par se demander ce que l’argent nous dit sur la façon dont nous utilisons notre temps et sur les choses qui sont vraiment importantes pour nous.

2- Faites constamment attention à votre argent

Au moins une fois par mois, laissez un espace pour faire trois choses :

  • Vérifier les flux d’argent qui entrent et sortent de votre compte bancaire
  • Anticiper ce qui va arriver en termes financiers
  • Élaborer un plan

Par exemple, si le loyer va augmenter, vous devrez modifier certaines choses dans votre budget pour faire les ajustements nécessaires avant le moment venu. Il s’agit de prendre de l’avance plutôt que d’attendre que les choses se passent.

3- Reconnaissez vos propres mérites pour ce que vous avez accompli

Il est important de reconnaître les progrès que vous avez accomplis pour atteindre vos objectifs, plutôt que de rechercher la perfection.

Même si vous faites de petits pas, c’est un changement de comportement précieux qui vous montre que vous en êtes capable.

Mettre fin à l’anxiété financière est un processus qui ne peut pas se réaliser du jour au lendemain.

4- Laisser la place à l’expérimentation

Nous, les adultes, sommes habitués à devoir faire les choses de la « bonne manière », car sinon nous pensons que nous avons échoué.

Souvent, il n’y a pas une seule bonne façon de faire et si nous regardons autour de nous, il est possible que plusieurs chemins s’ouvrent. Le fait est que nous devons nous donner l’espace nécessaire pour être plus créatifs.

A regarder :

Légende vidéo, Placer son argent en bourse simplement

5- Le manque d’argent est une « bonne nouvelle« 

Bien qu’il puisse sembler absurde que le manque d’argent soit une « bonne nouvelle », il s’agit en fait de changer la façon dont nous traitons les choses.

Cette étape fait référence à l’importance de changer notre attitude sur la façon dont nous répondons aux défis de notre vie et sur la façon de renforcer notre résilience face à ceux-ci.

Un homme avec un domino
Légende image, Il est important de reconnaître les progrès que vous avez accomplis dans la réalisation de vos objectifs, plutôt que de rechercher la perfection, dit Clayman.

Au lieu de penser « je ne peux pas faire face à ce problème financier », pour le résoudre il vaut mieux se dire, je « peux être fort, peux résister et peux être créatif pour relever les défis ».

Ce faisant, nous sommes susceptibles de découvrir de nombreuses choses intéressantes sur nous-mêmes et sur la façon dont les questions personnelles affectent la manière dont nous gérons notre argent.

Mais… « ce n’est pas une formule magique »

« La thérapie financière et les attitudes que nous voulons développer autour de l’argent ne fonctionnent pas comme une formule magique », met en garde Clayman.

C’est un processus qui commence par l’acceptation du fait que nous avons un défi à relever et se poursuit par un voyage d’exploration personnelle pour découvrir ce que ce signal veut nous dire et concevoir un plan pour modifier certaines habitudes.

Ciseaux et des cartes de crédit
Légende image, Le thérapeute recommande d’examiner le flux d’argent entrant et sortant de votre compte, d’anticiper ce qui va arriver en termes financiers et de faire un plan.

Si nous sommes trop anxieux, il est difficile de prendre des décisions complexes, car cela est plus difficile pour nous de peser les facteurs positifs et les facteurs négatifs qui sont en jeu.

C’est pourquoi il est si important, explique le thérapeute, de prêter attention à l’anxiété et d’apprendre à prendre de la distance pour observer la situation. « Il faut ralentir. »

Au cours de ce processus, de nombreuses questions méritent d’être posées : quel est le sens de votre travail, quelles sont vos priorités, quelles sont les choses qui influent sur vos objectifs, quelles relations influencent votre bien-être financier, quelles sont les choses que vous pouvez changer et celles que vous ne pouvez pas changer.

Que se passe-t-il si vous perdez votre emploi ?

Dans ce cas, affirme le thérapeute financier, il faut prendre du recul et analyser calmement le scénario.

C’est une bonne idée de parler à ceux avec qui nous avons des engagements financiers, comme appeler le propriétaire de la propriété où nous vivons et lui demander une certaine flexibilité.

Un homme à Wall Street
Légende image, Si nous sommes trop anxieux, il est difficile de prendre des décisions complexes, explique Clayman.

Si vous aviez des économies avant de perdre votre emploi, vous devez prévoir comment les faire durer le plus longtemps possible, ajoute-t-il.

Il est également utile de penser que vous pouvez obtenir de l’argent par d’autres moyens, même si cela ne suffit pas à couvrir toutes les dépenses.

Au moins, cela vous aide à couvrir une partie de ce que vous devez sur votre carte de crédit et à éviter que les intérêts ne montent en flèche.

Et n’oubliez pas de réduire vos dépenses. L’idée est d’essayer de déterminer les choses qui sont sous notre contrôle et celles qui sont hors de notre contrôle afin d’établir un plan qui nous permette d’avancer dans la réalisation de nos objectifs.

Source: bbc.com

ARTICLES CONNEXES
Cameroun – Economie. Fermeture de plus de 2 300 entreprises au Cameroun entre 2009 et 2016

Sur 6 458 entreprises ciblées, 2 316 ont fait faillite au Cameroun entre 2009 et 2016. Selon l’étude que vient Read more

CAMEROUN – BUSINESS : Carrefour annonce la 2e phase de son déploiement avec 3 nouvelles enseignes à Yaoundé et Douala en 2023

A l’occasion de l’inauguration du premier hypermarché Carrefour au quartier Warda à Yaoundé, Jean Christophe Brindeau, le directeur général de Read more

ECONOMIE : La Centrafrique lance sa cryptomonnaie « Sango » et le premier crypto-hub africain à « fiscalité nulle »

Malgré les appréhensions exprimées par le FMI, la Banque mondiale et la BEAC, Bangui poursuit son projet de monnaie virtuelle Read more

CAMEROUN : 33 milliards FCFA de la SFI pour l’accès au gaz domestique

La Société financière internationale (SFI), branche du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, va octroyer 50 millions Read more

SCIENCES : la médaille Fields remise à quatre mathématiciens, dont un Français

La médaille Fields a été attribuée mardi à quatre mathématiciens, dont un Français et une Ukrainienne, la deuxième femme de Read more

CAMEROUN – TRANSPORT: Un an après la reprise de ses activités, le Train Express affiche un chiffre d’affaires de 60 millions de Fcfa

Le 1er juillet 2022 marque la première année de mise en service du Train Express de la Camrail (Cameroon Railway), Read more

CAMEROUN – Bananes : à fin mai 2022, la CDC n’a exporté que 8 443 tonnes, soit presque 3 fois moins qu’à la même période en 2018

Entre janvier et mai 2022, la Cameroon Development Corporation (CDC), 2e employeur du pays après l’administration centrale, a exporté 8 443 tonnes de Read more

Liban: le calvaire des employées de maison africaines

Grand reportage nous emmène au Liban, à la rencontre des kafalas, ces femmes venues d’Asie et d’Afrique, employées de maison. Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.