L’innovation, un impératif de pérennité pour l’entreprise !

Partager Sur

C’est un constat fort connu depuis déjà quelques années : L’innovation constitue un enjeu de pérennité pour l’entreprise, quelle que soit sa taille. En d’autres termes, les entreprises qui n’innovent pas, risquent de subir des pertes énormes et finiront, le cas échéant, par disparaître du marché. En effet, face à une concurrence rude et accrue, force est de reconnaître que l’innovation reste le seul moyen pour gagner la confiance et surtout fidéliser des clients, devenus de plus en plus exigeants. À ces facteurs s’ajoutent le fait que les entreprises opèrent aujourd’hui dans un contexte de crise sanitaire sans précédent liée au coronavirus (Covid-19) qui engendre, entre autres, un manque de visibilité et une incertitude par rapport à l’avenir.

Ceci-dit, toute entreprise qui cherche aujourd’hui à assurer sa pérennité «devrait faire preuve d’innovation et surtout être attentive en analysant les cycles de vie de ses offres et de ses innovations successives pour se réinventer et optimiser constamment son business model, particulièrement en période délicate, telle que celle que nous traversons actuellement», souligne Jihane Benslimane, experte en management stratégique et conduite du changement et directrice exécutive Hera Consulting Group. En effet, explique-t-elle, l’entreprise doit être en mesure de mobiliser ses ressources et ses compétences, qu’elles soient internes ou externes, pour proposer des offres susceptibles de créer la surprise chez le consommateur et de l’étonner. Se contenter de répondre aux simples besoins des clients n’est plus suffisant pour assurer sa survie.
Tout l’enjeu réside dans le fait d’innover constamment ! Cela paraît facile à dire qu’à faire, d’autant que toute innovation implique des coûts supplémentaires pour l’entreprise. Interrogée sur ce volet, Jihane Benslimane estime que l’entreprise doit impérativement «commercialiser son offre innovante à un prix supérieur aux coûts tout en prévoyant une rentabilité». C’est pour cela, ajoute-t-elle, qu’il devient essentiel pour l’entreprise de connaître en amant son marché et surtout le prix que le client accepte de payer pour ce produit ou ce service.

Un changement de mindset s’impose…
La crise sanitaire aura obligé les dirigeants à revoir leur style de management. Le head office ne peut plus se permettre de réfléchir ou de décider seul, sans tenir compte de tous les changements qui s’opèrent dans son environnement. Dès lors, ce dirigeant se doit de devenir un entrepreneur innovant et créatif tout en impliquant l’ensemble des collaborateurs, aussi bien dans la réflexion que dans la prise de décision. «Il doit initier et mettre en œuvre des changements stratégiques dans l’organisation des ressources existantes et miser ainsi sur de nouvelles combinaisons de moyens, d’infrastructures, d’outils, ou de nouvelles compétences afin de créer un nouveau positionnement sur le marché», estime Jihane Benslimane. L’experte ne manque pas de souligner à ce niveau que le manager doit être imaginatif, ouvert d’esprit et surtout réceptif des avis et propositions de ses collaborateurs. Pour ce faire, il est recommandé d’opter pour le brainstotorming, même à distance. Il s’agit d’une véritable technique qui a fait ses preuves, partout dans le monde favorisant un esprit d’innovation dans l’entreprise. «À travers cette technique, le top management opère un décloisonnement total des services et surtout met à plat une organisation fonctionnelle et transverse qui se focalise sur les buts ultimes de l’entreprise qui sont le profit, les parts de marché et l’avantage concurrentiel», argumente Youssef Guerraoui Filali, directeur du Centre marocain pour la gouvernance et le management. En effet, ajoute-t-il, l’organisation bureaucratique du travail s’évapore directement après la mise en place du processus de gestion des problématiques par brainstorming, où on mobilise les efforts et les idées de toutes et de tous pour créer de la valeur et dépasser les obstacles. Un autre outil d’innovation, et non des moindres : L’ouverture forcée sur le digital. D’ailleurs, soulignons-le, la crise sanitaire a permis le déploiement à grande échelle de la transformation digitale des entreprises. Et qui dit digitalisation, dit inévitablement innovation. Managers, impliquez-vous davantage dans ce virage, en va de la survie de votre entreprise. Soyez imaginatifs, ouverts d’esprit, mais surtout réalistes !

Source: Le Matin.ma

ARTICLES CONNEXES
Transport Aérien : LE CHINOIS COMAC SUR LE POINT DE FAIRE VOLER SON C919

CONCURRENT SÉRIEUX DE AIRBUS ET BOEING L'aéronef serait sur le point d'obtenir son autorisation d’exploitation, il viendra directement concurrencer les Read more

Energie – Mobilité urbaine : les premiers véhicules électriques débarquent dans le transport en commun au Cameroun

Depuis six mois, les sociétés EasyRide et TotalEnergies, en partenariat avec le concessionnaire 3S motors, ont lancé dans la ville Read more

La fintech Bizao lève 8 millions d’euros pour devenir l’un des hubs du paiement en Afrique

La fintech française Bizao annonce avoir réussi un tour de financement de série A de 8 millions d'euros, soit 5,25 Read more

Éclairage public : la mairie de Yaoundé veut installer 1 500 lampadaires solaires en zone périphérique

La mairie de Yaoundé envisage d’installer 1 500 lampadaires solaires dans la ville pour améliorer les conditions de mobilité et de sécurité Read more

Transports – DP World lance le service de commerce électronique Dubuy.com au Ghana et en Zambie

DP World a annoncé, lundi 18 juillet 2022, le lancement de sa plateforme de commerce électronique Dubuy.com au Ghana et Read more

Transports – Cameroun : la toute première autoroute sera mise en service le 29 juillet 2022 (Gouvernement)

Le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, annonce qu’il mettra en service l’autoroute Kribi-Lolabe le 29 juillet 2022. Read more

Enseignement supérieur : le Minsup et JFN-IT s’associent pour vulgariser le codage informatique dans les universités publiques

Le ministre de l’Enseignement supérieur nourrit de grandes ambitions pour les établissements universitaires placés sous sa tutelle. Il envisage d’en Read more

Cryptomonnaie en Centrafrique: la volte-face de la BEAC

C’est un rétropédalage majeur. Alors que la Centrafrique a annoncé le 24 avril dernier l’adoption du Bitcoin au côté du Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.