Les énergies renouvelables ne sont pas naturellement écologiques et durables !

Partager Sur

Un écart entre deux objectifs cruciaux

En ce qui concerne la transition énergétique, nombreux sont les défenseurs des énergies renouvelables. Toutefois, certains n’hésitent pas à évoquer les impacts potentiels d’un déploiement à très grande échelle d’éoliennes et autres panneaux photovoltaïques. Sarah Marie Jordaan, chercheuse à l’Université John Hopkins (États-Unis), est l’une de ces personnes.

« Les énergies renouvelables ne sont pas naturellement durables. Il existe un énorme écart entre les objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies et les objectifs climatiques. Il y a donc urgence à ce que les dirigeants se réunissent afin d’y faire face », a-t-elle affirmé dans un communiqué publié le 18 décembre 2020.

Heliogen panneaux solaires 2

Crédits : capture YouTube/Heliogen Inc

Bien choisir les lieux d’implantation des installations

Dans une étude publiée dans la revue Frontiers in Sustainability et menée en collaboration avec des chercheurs de l’Université de Californie à Davis, Sarah Marie Jordaan indique que les objectifs en matière d’émissions de GES pourraient (et devraient) être en harmonie avec ceux du développement durable. L’experte explique par exemple que le choix des lieux d’implantation des installations est très important. En effet, ce dernier pourrait avoir des effets néfastes, à la fois sur les écosystèmes et les sociétés humaines.

Le but de la transition énergétique est logiquement de parvenir à mettre en place un modèle économique “bas carbone”. Toutefois, il s’agit surtout de l’inscrire dans le cadre du développement durable. Les responsables des futures installations produisant de l’énergie renouvelable devront avoir diverses préoccupations concernant le lieu d’implantation. Citons l’acceptation de la part des populations, mais surtout les interactions entre le solaire et l’éolien et les impacts de ces installations sur la vie sauvage. Évoquons également la gestion des systèmes de production en fin de vie, concernant notamment leur recyclage. Rappelons au passage que les pales d’éoliennes ne sont pas recyclables actuellement, et que les panneaux solaires ont un rôle dans l’augmentation des quantités de déchets électroniques.

Les meneurs de l’étude rappellent que le secteur des énergies renouvelables n’en est encore qu’à ses débuts. Ils appellent donc à une collaboration et un partage en termes de connaissances et d’innovations. Enfin, il faut savoir que si les chercheurs ont mis en exergue une certaine somme de problèmes, ceux-ci restent persuadés qu’il existe des solutions viables.

Source: sciencepost.fr

ARTICLES CONNEXES
Cameroun – Economie. Fermeture de plus de 2 300 entreprises au Cameroun entre 2009 et 2016

Sur 6 458 entreprises ciblées, 2 316 ont fait faillite au Cameroun entre 2009 et 2016. Selon l’étude que vient Read more

ECONOMIE : La Centrafrique lance sa cryptomonnaie « Sango » et le premier crypto-hub africain à « fiscalité nulle »

Malgré les appréhensions exprimées par le FMI, la Banque mondiale et la BEAC, Bangui poursuit son projet de monnaie virtuelle Read more

CAMEROUN : 33 milliards FCFA de la SFI pour l’accès au gaz domestique

La Société financière internationale (SFI), branche du groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, va octroyer 50 millions Read more

CAMEROUN – BUSINESS : Carrefour annonce la 2e phase de son déploiement avec 3 nouvelles enseignes à Yaoundé et Douala en 2023

A l’occasion de l’inauguration du premier hypermarché Carrefour au quartier Warda à Yaoundé, Jean Christophe Brindeau, le directeur général de Read more

SCIENCES : la médaille Fields remise à quatre mathématiciens, dont un Français

La médaille Fields a été attribuée mardi à quatre mathématiciens, dont un Français et une Ukrainienne, la deuxième femme de Read more

CAMEROUN – TRANSPORT: Un an après la reprise de ses activités, le Train Express affiche un chiffre d’affaires de 60 millions de Fcfa

Le 1er juillet 2022 marque la première année de mise en service du Train Express de la Camrail (Cameroon Railway), Read more

CAMEROUN – Bananes : à fin mai 2022, la CDC n’a exporté que 8 443 tonnes, soit presque 3 fois moins qu’à la même période en 2018

Entre janvier et mai 2022, la Cameroon Development Corporation (CDC), 2e employeur du pays après l’administration centrale, a exporté 8 443 tonnes de Read more

Liban: le calvaire des employées de maison africaines

Grand reportage nous emmène au Liban, à la rencontre des kafalas, ces femmes venues d’Asie et d’Afrique, employées de maison. Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.