Le pétrole américain repasse en territoire positif

Partager Sur

Retour en territoire positif pour l’or noir. Le cours du baril de pétrole américain, qui était devenu négatif lundi pour la première fois de son histoire en raison de la saturation des stocks et de l’effondrement de la demande liés à la crise du coronavirus, rebondit mardi matin en Asie et revient légèrement au-dessus de zéro. Le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en mai s’échange en matinée à 1,10 dollar, contre un prix de clôture de -37,63 dollars lundi soir à New York. Il n’était jamais tombé en dessous de 10 dollars depuis la création de ce contrat en 1983.

Déstabilisées par la chute des cours du brut américain lundi, les Bourses asiatiques ont passé la journée de mardi dans le rouge. A Tokyo, le Nikkei a perdu 1,97 % à 19.280,78 points et le Topix, plus large, a cédé 1,15 % à 1.415,89 points.

L’effondrement de lundi, expliquent les analystes, est dû en partie à la saturation du dépôt pétrolier de Cushing, dans l’Oklahoma , un des plus importants des Etats-Unis. « Le problème c’est qu’en ce moment dans le monde, personne ne conduit de voiture », a observé le président américain Donald Trump. « Les usines sont fermées et les commerces sont fermés. »

Selon les premières estimations, la consommation de pétrole dans le monde a ainsi chuté de 20 millions de barils par jour (mb/j) et jusqu’à plus de 30 mb/j pour les plus pessimistes. Avant la pandémie, le marché tournait autour des 100 mb/j.

Stabilisation des contrats pour juin

La chute de lundi était également en partie technique, la négociation des contrats pour mai s’achevant ce mardi. La frénésie qui a envoyé les prix en territoire négatif lundi pour la première fois s’explique par la hâte des vendeurs de trouver un acheteur en mesure de prendre physiquement possession de la marchandise.

« Le contrat sur le WTI pour mai expire mardi, ce qui force tous les détenteurs de ce contrat à accepter les livraisons physiques », a expliqué dans une note ANZ Bank. « Avec les capacités de stockage qui se remplissent rapidement […] on craint qu’il n’y ait aucun endroit pour l’entreposer ».

Le marché, soulignent les opérateurs, se focalise désormais sur les contrats pour juin. Pour ces derniers, le baril vaut mardi matin en Asie plus de 21 dollars, contre 20,43 dollars à la clôture à New York la veille.

Le baril de Brent de la mer du Nord, référence européenne cotée à Londres, est, lui, beaucoup moins affecté et progresse de 1,58 % à 26,3 dollars.

Source : LesEchos

ARTICLES CONNEXES
Energie – La transition énergétique au cœur de l’Africa Customer Week 2022 de TotalEnergies Marketing Cameroun

« L’ambition de TotalEnergies aujourd’hui est de proposer une énergie propre, durable et abordable ». Tel est l’un des messages phares que le Read more

Energies -Comment et à quel prix l’Afrique passera aux énergies renouvelables d’ici 2050, selon le CCSI

Pour Columbia Center on Sustainable Investment, la décarbonation de l’électricité en Afrique est d’autant plus nécessaire que plusieurs projets d’exploitation Read more

Gaz naturel et domestique : la production devrait augmenter de 42,5% et 82% au Cameroun au 4e trimestre 2022

Au cours du 4e trimestre 2022 courant, la production du gaz naturel liquéfié (GNL) et du gaz de pétrole liquéfié (GPL), communément Read more

Energie – Gaz domestique : des pistes pour comprendre la pénurie que connait actuellement le Cameroun

Depuis quelques semaines, les consommateurs de gaz domestique font face à la rareté de plusieurs marques (Tradex, SCTM, Total, Afriquia Read more

Production – La Libye surclasse le Nigeria et devient le deuxième producteur africain de pétrole brut

Les différents problèmes opérationnels que rencontre le secteur pétrolier nigérian depuis le début de l’année ont gravement affecté sa production. Read more

Energie Cameroun – Barrage de Nachtigal (420 MW) : la dérivation réussie de la Sanaga conforte la promesse d’injecter les 1ers MW en 2023

Le 26 septembre 2022, les travaux de construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal, dans la région du Centre du Cameroun, ont Read more

Afrique Centrale – La RDC, l’Angola et le Congo se mettent ensemble pour booster la production d’électricité

L’accord entre les trois pays porte sur la mise en place d’un cadre de coopération, devant aboutir à l’augmentation de Read more

Business – Gaz domestique: la Scdp veut porter à 12 500 m3 la capacité de stockage de son dépôt de Ngaoundéré

Un appel d’offres vient d’être lancé à cet effet par l’organisme pour le recrutement des entreprises devant réaliser les études Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *