EDITORIAL-Corona virus: Le monde à l’épreuve de la pandémie

Partager Sur

A la veille du réveillon de l’année 2020, les Camerounais comme les citoyens du monde entier avaient chacun planifié leur vie. 2020 pour tout le monde était une année de grand projet et surtout de grande réalisation. Pour certains c’était une année de grands défis, de challenges. Chacun avait mis les petits plats dans les grands pour que ses objectifs soient atteints.  A peine le deuxième mois de l’année entamé que le monde est sous le joug d’une maladie grave. Le Corona Virus. Débuté en Chine dans la ville de Wuhan, ce qui s’apparentait à une épidémie se généralise et décime des milliers de Chinois. De cette ville chinoise, la maladie se répand. Elle attaque les pays voisins, les continents voisins. Les continents comme l’Europe, l’Amérique où la recherche scientifique dans le domaine de la médecine est poussée et figure parmi les meilleurs du monde ne résistent pas. Les morts ici sont comptés par centaines de milliers. Les Usa, l’Espagne, l’Italie, la France tous ces pays du G7 sont touchés. Ici la maladie défie la science et les recherches. Le système sanitaire est débordé, les médecins aussi. L’organisation mondiale de la santé elle aussi dépassée par les affres de cette maladie très dangereuse admet finalement que la viralité de la maladie est du niveau 4 et la déclare comme une pandémie mondiale.

Le dispositif de lutte est mis sur pied mais le Covid 19 s’en moque et tue d’avantage. L’Afrique spectatrice jusque là connais ses premiers cas au mois de février. Toutes des personnes en provenance des continents européen et américain ou encore de Chine tous devenus des foyers ardents de la maladie. Pendant que les autres continents appliquent les mesures drastiques en fermant les frontières, l’Afrique observe encore. Le Cameroun, malgré les nouvelles alarmantes est attentiste. J’usqu’au 17 mars date de l’arrivée dans les aéroports internationaux de Douala et Yaoundé, des avions des compagnies aériennes SN Brussels et Air France ayant à bords des nombreux Camerounais et autres africains qui voulaient rejoindre la mère patrie. Ces vols transportant des compatriotes déjà malades seront la cause de la généralisation de la maladie au Cameroun.

Placés en quarantaine pour apprécier leur état de santé, plusieurs d’entre eux irresponsables fuguent. C’est ainsi qu’ils vont contaminer les amis et connaissances.

De fil à aiguille, la maladie  se répand. Elle fait des morts et oblige le gouvernement à prendre des mesures drastiques.

Les frontières aériennes et terrestres sont fermées. Les frontières maritimes désormais filtrées. Les cours dans les établissements maternels, primaires, secondaires, supérieurs et les centres de formation sont suspendus jusqu’à nouvel avis, des rassemblements des populations interdits, fermetures des débits de boisson à partir de 18h, port obligatoire du masque facial, réduction du nombre de passagers dans le transport en commun entre autres. Pour prendre en charge les malades du Corona virus, les centres spécialisés sont aménagés sur l’ensemble du triangle national pour soutenir les hôpitaux incapables de contenir tous les malades.

Bilan effroyable

Moins bien affectés que le reste du monde malgré les cris alarmistes de l’organisation mondiale de la santé, l’Afrique et le Cameroun font la maladie. Le bilan est cependant inquiétant. Car elle s’agrandit au jour le jour de même que le nombre de morts aussi. Les dernières statistiques annoncent  30 305 cas confirmés et 1 375 décès dans 52 pays. On dénombre cependant 9 086 guérisons. Au Cameroun, on a franchi la barre de 1600 personnes contaminées ce week-end pour 56 décès et plus de 800 personnes guerriers de la pandémie.

Au regard de la vitesse de la propagation du virus, le respect des 20 mesures prises par le gouvernement restent d’actualité. Il est recommandé à tout le monde rester à la maison et de sortir que si c’est nécessaire en arborant son cache nez.

Ces mesures drastiques qui visent certes à limiter la propagation du Covid 19 ont de nombreuses conséquences sur l’économie camerounaise, la vie sociale des Camerounais et même sur le plan professionnel. Car beaucoup d’entreprises ont fermé les portes, les employés sont au chômage. D’où l’urgence de la recherche d’une panacée pour  cette pandémie qui paralyse toutes les activités. Pour apporter sa contribution à la lutte contre cette pandémie, pour aider nos lecteurs à adopter des comportements responsables durant cette période difficile, votre site d’information www.mybusinessmag.info se propose de traiter  au courant de cette semaine de la question de l’alimentation des malades ou non du Corona virus ainsi que durant le confinement. Pour vous édifier sur la question du télétravail il donnera la parole à un spécialiste. La stratégie de lutte contre le Corona virus en milieu professionnel fait aussi partie des éléments du GRAND DOSSIER que votre site vous propose cette semaine.  L’édition de cette semaine, c’est un foisonnement d’experts qui viennent vous édifier sur des problématiques variées liées au Covid 19. Bonne lecture

Hervé Villard Njielé

ARTICLES CONNEXES
Nutrition : les 6 règles d’or d’une nutritionniste pour éviter les ballonnements

Nutrition : les 6 règles d’or d’une nutritionniste pour éviter les ballonnements Les ballonnements touchent un grand nombre de personnes Read more

Pourquoi et comment cultiver le bien-être à l’école ?

Qu’est-ce que c’est le bien-être à l’école? Quels seraient ses bienfaits sur les élèves? Comment est-ce qu’on peut réellement le Read more

Alzheimer : bientôt un traitement pour ralentir la progression de la maladie ?

Alzheimer : bientôt un traitement pour ralentir la progression de la maladie ? Nouvel espoir pour les malades. Des scientifiques Read more

Santé – Les effets négatifs de la solitude sur notre bien-être au quotidien

Éloignée de sa famille, d’amis ou de collègues, une personne souffre de solitude affective en s’écartant d’une forme de vie Read more

Nutrition : les cinq principaux bienfaits de l’oignon pour la santé

Qu'est-ce que l'oignon ? Sur le plan botanique, les oignons font partie de la famille des liliacées, tout comme l'ail, Read more

Industrie pharmaceutique : le groupe français Sanofi ferme sa filiale au Cameroun

Les actionnaires de la ladite filiale, Sanofi AFC, ont décidé de sa dissolution au cours de l’assemblée générale de la Read more

E-santé : La start-up camerounaise Waspito lève 2,7 millions de dollars

Commentant le 28 mars cette transaction, le fondateur et dirigeant de l’entreprise, Jean Lobe Lobe, s’est dit « fier du groupe Read more

Au Ghana, les premiers cas du virulent virus Marburg sont confirmés

Le Ghana est en état d'alerte après la découverte, en début du mois de juillet, de deux cas suspects du Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *