Business – Gaz domestique: la Scdp veut porter à 12 500 m3 la capacité de stockage de son dépôt de Ngaoundéré

Partager Sur
Un appel d’offres vient d’être lancé à cet effet par l’organisme pour le recrutement des entreprises devant réaliser les études d’ingénierie en vue de la construction d’une sphère de 500 m3.

La Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp) envisage augmenter la capacité de stockage de son dépôt GPL (gaz de pétrole liquéfié) de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua. Actuellement à 12 000 m3, elle projette une extension de 500 m3. Pour ce faire, l’entreprise publique par le biais de son Directeur général Manzoua Véronique vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt relatif à la pré-sélection d’entreprises pour la réalisation des études d’ingénierie de ces travaux. Le prestataire retenu devra  mener des  études préliminaires, de faisabilité économique de danger  et analyser les risques liées au projet entre autres.

Ce chantier qu’entend lancer la Scdp rentre dans le cadre de son programme d’augmentation de ses capacités de stockage.  Avec une croissance annuelle de 10% par an, la demande nationale hebdomadaire en gaz domestique pourrait atteindre plus de 5000 tonnes dans 7 ans, selon la Scdp. Celle-ci est plus que contrainte d’augmenter ses capacités de stockage. C’était déjà le cas au mois de mai 2022, où l’entreprise annonçait la construction d’une sphère de 1000 tonnes et de la mise en conformité de la défense Contre Incendie (DCI) y relative au dépôt Scdp de Bonaberi à Douala qui dispose d’une capacité de stockage de 2500 tonnes.

A travers ces chantiers, la Scdp se conforme ainsi à son plan stratégique d’investissement 2021-2023, qui vise essentiellement à : l’amélioration de la productivité; la sécurisation de l’approvisionnement; la poursuite du programme d’augmentation des capacités de stockage des produits blancs et GPL ; la modernisation du système d’informations ; l’amélioration de la gouvernance…

Pour rappel,  la Scdp dispose  globalement d’une capacité de stockage de 241.000m3 dont 234.000m3 en hydrocarbures liquides et 7.000m3 en GPL, et un   réseau de 13 dépôts modernes répartis dans 7 régions du pays. Ce qui lui permet d’assurer la couverture totale du territoire national.

Source : Ecomatin

ARTICLES CONNEXES
Gestion publique – Recettes fiscales : comment le Cameroun essaye de limiter les pertes dues à la digitalisation de l’économie

Le projet de loi de finances 2023 devrait contenir des dispositions sur « la taxation des marchandises acquises par le biais Read more

L’Etat, futur grand opérateur du e-commerce ?

Barid Al Maghrib sera le fer de lance dans une nouvelle stratégie. Premières indiscrétions Le ministère de l’industrie et du Read more

Contrefaçon : la douane saisit 600 maillots du nouvel équipementier des Lions indomptables fabriqués en Chine

Au cours d’un contrôle dans les magasins de la société des Aéroports du Cameroun (ADC), à l’aéroport international de Douala, Read more

Gestion publique – Cemac : la Beac révèle la nouvelle gamme de billets à mettre en circulation à compter du 15 décembre 2022

S’exprimant ce 22 novembre 2022 à Ndjamena, la capitale tchadienne, à l’ouverture du symposium sur « la résilience des économies de la Read more

Gestion publique – Loi de finances 2022: le Cameroun envisage d’augmenter le prix du timbre fiscal de 1000 à 1500 FCFA

Au cours de l’exercice 2023, le prix du timbre fiscal pourrait connaître une augmentation de 1000 à 1500 FCFA au Read more

Cooperation – La BAD octroie 9,73 millions $ à l’Union africaine pour développer un marché numérique unique continental

Les technologies numériques sont une priorité pour le développement économique et social de l’Afrique. L’Union africaine à travers l’agenda 2063 Read more

Togo : la Banque mondiale lance la première phase des consultations pour son Cadre de Partenariat Pays 2023-2027

Au Togo, la Banque mondiale prépare sa prochaine stratégie d’action pour le Togo, à travers son futur cadre de partenariat Read more

Tchad : les créanciers parviennent à un accord de principe sur la restructuration de la dette extérieure

Après avoir longuement hésité, le négociant des matières premières, Glencore, a accepté il y a quelques jours de se joindre Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *