La banque de demain sera-t-elle 100% digitalisée ?

Partager Sur

Le coronavirus a-t-il remodelé la banque ?

La crise sanitaire et les mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du virus ont laissé des traces dans le comportement des clients. Puisqu’il était impossible de se rendre à la banque physiquement, beaucoup de gens ont dû se familiariser avec les services en ligne pour gérer leur argent et aussi leurs financements de prêt personnel et voir même de prêt hypothécaire. Applications mobiles, outils de finances personnelles, simulateurs, chatbots… La demande pour les outils digitaux s’est brusquement accélérée. Aujourd’hui, les banques doivent s’adapter à ce nouveau mode de fonctionnement si elles veulent conserver leur part de marché.

La banque en ligne plait aux jeunes

La jeune génération ayant grandi avec les nouvelles technologies, c’est tout naturellement qu’elle se tourne vers les services bancaires en ligne. De plus en plus, les jeunes attendent de leur banque qu’elle propose une application mobile performante et des services en ligne de qualité. Les banques le savent et mettent en avant leurs atouts digitaux dans leurs offres pour les jeunes.

Les meilleures banques en ligne

Certaines banques s’adaptent mieux que d’autres. Selon l’analyse la plus récente de la société d’évaluation D-Rating, voici les organismes financiers en Belgique qui ont la meilleure présence digitale :

  1. N26

Créée par nos voisins allemands, N26 est ce qu’on appelle une néo banque car elle est entièrement digitalisée. Pas de bureaux ni de réunions physiques avec un conseiller financier :  tout se passe en ligne. N26 est arrivée en tête du classement D-Rating en 2019.

  1. Belfius

Avec une application performante et une grande variété de services en ligne, Belfius se place 2e sur la scène des banques en ligne belges.

  1. KBC Bank

KBC occupe la 3e place du podium, devançant la néobanque Revolut et bien à l’avance sur d’autres banques classiques comme Deutsche Bank, BNP Paribas ou AXA.

Source image : Creditexpo.be  – d-rating-publie-son-etude-2019-sur-la-proposition-digitale-des-banques-belges-n26-belfius-et-kbc-bank-sont-les-banques-les-plus-avancees-en-termes-de-digitalisation/

Les demandes de crédit simplifiées

Depuis quelques années, beaucoup de banques et de courtiers proposent des services de prêt en ligne. Certaines banques comme Keytrade et Cetelem ont déjà digitalisé toutes les démarches pour une demande de prêt 100% en ligne: de la prise de contact jusqu’à la signature du contrat de crédit, tout peut être réalisé depuis votre domicile.

Parfois même, des taux plus avantageux pour les prêts en ligne

La digitalisation des crédits permet de simplifier le processus pour les emprunteurs et de diminuer les coûts de gestion pour les prêteurs. Une démarche gagnant-gagnant qui permet aux banques en ligne d’offrir des taux parmi les plus bas du marché. En mars 2020, le taux pour un prêt hypothécaire sur 20 ans démarrait à :

  • 33% chez Keytrade (prêt en ligne)
  • 29% chez Hello Bank (prêt en ligne)
  • 20% chez BNP Paribas (prêt classique)
  • 65% chez ING (prêt classique)

Keytrade a aussi décidé d’éliminer complètement les frais de dossier pour son prêt hypothécaire. C’est actuellement la seule banque belge qui propose ces conditions.

De nouveaux outils pour comparer les prêts

En parallèle, des outils indépendants sont apparus pour permettre aux consommateurs de comparer les offres des banques et courtiers de manière objective :

  • Le simulateur de prêt : une simulation de prêt hypothécaire permet de déterminer à l’avance le montant des mensualités. Ils permettent aussi de comparer différentes offres en modifiant le montant, la durée et le taux d’intérêt du prêt simulé. ·
  • Le comparateur de crédits : un comparateur de prêt personnel ou de prêt hypothécaire liste les offres des différents organismes financiers pour que vous puissiez les comparer directement. On peut alors repérer rapidement celui qui propose le meilleur taux d’intérêt et les meilleures conditions.

Vers un système bancaire 100% en ligne ?

Les néo banques ont ouvert la voie vers un système bancaire 100% digitalisé. N26, Revolut et Bunq sont les trois néobanques actuellement actives en Belgique. Les banques dites plus classiques ont rapidement suivi et certaines d’entre elles comme Hello Bank ou plus récemment Aion proposent désormais des comptes bancaires 100% en ligne. Une tendance devenue nécessaire depuis le début de la crise sanitaire et qui risque de prendre de plus en plus d’ampleur.

Source: fr.metrotime.be

ARTICLES CONNEXES
Tech- Microsoft injecte encore « plusieurs milliards » dans OpenAI, le créateur de ChatGPT

Microsoft continue de verser des milliards de dollars dans OpenAI, la pépite de l'intelligence artificielle à l'origine des outils ChatGPT Read more

Banque- Trois banques et un fonds d’investissements en lice pour le rachat d’Orange Bank

Mise en vente depuis le second semestre 2022, après l'échec d'une première tentative en 2021, Orange Bank, la banque en Read more

Tech- Camtel : 301 milliards pour développer le réseau d’accès filaire par fibre optique en 2023

L'enveloppe servira par ailleurs à la vulgarisation de la marque commerciale de l'opérateur historique des télécommunications, ainsi qu'à l'extension de Read more

E-commerce: Les pays africains sont invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services

Les pays africains ont été invités à adopter le commerce électronique pour la prestation de services transfrontaliers afin de stimuler Read more

Tech- Huit astuces pour préserver au maximum la batterie de son téléphone portable

Les batteries en lithium-ion de nos smartphones ont souvent du mal à tenir une journée complète sans être à plat. Voici Read more

Télécommunications : entrons-nous dans l’ère satellitaire ?

Un monde sans zone blanche serait à portée de main. Une tendance émerge dans le domaine des télécommunications : le réseau Read more

Education: Les cinq métiers les plus menacés par l’intelligence artificielle

Selon le think tank Institut Sapiens, cinq métiers semblent plus menacés que les autres par l'intelligence artificielle et l'automatisation. Ils Read more

Tech- Netflix : Reed Hastings démissionne de son poste de co-PDG

Le cofondateur de Netflix a décidé de raccrocher, mais dirigera le conseil d’administration de la société. Peu de temps après Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *