ECONOMIE : La capacité de livraison rétablie à 80-90% à Shanghai, alors que les entreprises de e-commerce « redémarrent »

Partager Sur

Les niveaux de capacité de livraison de certaines plateformes clés de commerce électronique à Shanghai sont revenus à près de 80 à 90% du niveau pré-épidémique mardi, alors que les autorités locales ont établi une « liste blanche » pour que les entreprises et les livreurs clés puissent reprendre le travail et livrer les fournitures essentielles aux habitants face aux mesures anti-épidémiques très strictes imposées par la ville.

 

Le centre financier a établi une « liste blanche » pour les principales plateformes de commerce électronique, les sociétés de livraison et les livreurs dans le but de sécuriser l’approvisionnement en biens essentiels dans la ville, ont déclaré mardi des responsables locaux lors d’une conférence de presse quotidienne.

 

Autre signe que la logistique se redresse dans la ville, l’entrepôt « Asia n°1 » de JD.com, situé dans le district de Jiading, a redémarré sous gestion en boucle fermée. L’entrepôt avait été fermé en raison de la grave épidémie de COVID-19 dans la ville.

 

Le complexe « Asia n°1 » est l’un des plus grands entrepôts logistiques de commerce électronique en Chine et est un centre logistique principal pour JD.com dans le delta du fleuve Yangtsé, une région qui est une puissance économique majeure en Chine.

 

Parallèlement, le détaillant chinois Suning.com a déclaré dans un communiqué envoyé au Global Times mardi que le taux de livraison des gros articles était revenu à 90% du niveau d’avant la dernière épidémie, et celui des petits articles à 80%. Environ un tiers des travailleurs locaux sont de retour au travail, a indiqué la société.

 

La société a indiqué que deux autres groupes d’employés de plus de 10 provinces et villes de Chine étaient arrivés à Shanghai vendredi et mardi, soulageant une grande partie de la pression pesant sur la livraison locale.

 

Le groupe Dada, une plateforme de vente au détail et de livraison en ligne basée à Shanghai, a indiqué mardi au Global Times que sa capacité de livraison avait bondi ces derniers jours. « Nous sommes sur la liste blanche des plateformes de commerce électronique, et nous avons déjà envoyé une liste de nos livreurs au gouvernement local », l’entreprise a-t-elle fait savoir.

 

Mardi, des responsables ont révélé que le nombre actuel de livreurs en service dans la ville avait atteint 20000. Le volume total des commandes sur les principales plateformes de livraison a atteint 2,2 millions lundi, marquant une augmentation de plus d’un million de commandes en seulement 10 jours.

 

Le gouvernement municipal a demandé à différents districts de Shanghai de mettre en place des canaux spéciaux pour les tests d’acides nucléiques gratuits et prioritaires afin de s’assurer que les livreurs soient disponibles pour le travail.

 

Cette décision est l’un des efforts les plus récents de la mégapole, qui abrite 25 millions d’habitants ainsi que de nombreuses multinationales et fabricants haut de gamme, pour encourager la reprise du travail dans les principales chaînes d’approvisionnement tout en s’efforçant de contenir la résurgence du variant Omicron.

 

Les autorités de Shanghai ont publié samedi des directives de prévention de l’épidémie pour que les entreprises industrielles locales reprennent leurs activités, et les fabricants de produits alimentaires essentiels aux moyens de subsistance des habitants figurent parmi les secteurs prioritaires autorisés à reprendre leurs activités.

 

Afin d’aider les entreprises de production alimentaire à reprendre une production normale et à assurer l’approvisionnement du marché, le régulateur du marché local a adopté une approche « une entreprise, une méthode », et a mis en place une liste blanche pour les entreprises alimentaires pour les aider à reprendre la production et à résoudre d’éventuelles difficultés.

 

Lundi, 1371 entreprises de production avaient été inspectées et guidées pour la reprise du travail, et parmi elles 280 entreprises de production alimentaire avaient repris le travail, a indiqué mardi le régulateur.

 

Carrefour Shanghai, qui figure sur la liste blanche, a déclaré qu’environ 80 à 90% de ses magasins physiques reprendraient leurs activités d’ici le 23 avril, bien que certains de ses magasins attendent toujours les évaluations environnementales des autorités locales.

 

Avec le retour de davantage d’employés qui étaient auparavant dans l’incapacité de reprendre leur poste, ainsi qu’avec l’arrivée de renforts venus de Wuhan (province du Hubei, centre) et d’autres endroits, les postes de tri, de distribution et d’autres postes des magasins pourront être occupés, a déclaré Carrefour dans une note envoyée au Global Times mardi.

ARTICLES CONNEXES
Compétitivité : le Bmn et Afriland First Bank s’allient pour financer les Pme

Une convention de partenariat y relative a été signée jeudi dernier à Yaoundé, entre Chantal Elombat Mbedey, directrice du Bureau Read more

Définition – Qu’est ce que le DAM ou Digital Asset Management

Le Digital Asset Management consiste à organiser, stocker et partager les actifs numériques (digital asset) d’une entreprise. Il permet de Read more

ECONOMIE – Tourisme: l’Afrique du Sud retrouve des couleurs grâce aux Africains

L’Afrique du Sud est en train de tourner la page du Covid-19 qui a mis à genou son industrie du Read more

ÉCONOMIE – Vers un marché des capitaux africain, de Johannesburg à Casablanca

Les plus grandes Bourses d’Afrique raccordent leurs réseaux pour faciliter le financement de l'économie. L’interconnexion de sept places financières est Read more

Exclusif : Voici la nouvelle gamme de billets en zone CEMAC dont l’entrée en vigueur est prévue le 15 décembre 2022

Entre faune, flore, éducation et autres, ils ont abandonné la religion pour le plus grand bonheur des Africains. Les églises Read more

Sommet de la francophonie : Le numérique facteur de développement et d’unification de l’Afrique

Le développement de l’ Afrique sans le numérique semble impensable. Le 18e Sommet de la francophonie s’est tenu les 19 Read more

BEAC : Retour en images sur l’évolution des billets de banque

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) a ouvert, le 20 novembre à N’Djaména, au Tchad, une exposition retraçant Read more

Après les licenciements, les géants de la tech se débarrassent de leurs bureaux

Ce recul des grandes entreprises technologiques est un coup dur pour le marché des bureaux et pour l'économie de nombreuses Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *