Devenir Responsable e-commerce

Partager Sur

Description du métier

Le e-commerce est un métier de la famille du Marketing digital. Son application est généralement à la charge de professionnels dont le responsable du e-commerce.

Le responsable e-commerce assure la mise en ligne des produits sur le site de vente qu’il gère. Son principal rôle consiste à définir la politique marketing et à la mettre en place, ceci en optimisant la mise en valeur des produits pour répondre au mieux aux attentes de la clientèle. Ainsi, ce rôle est à la fois commercial, marketing et technique. C’est également lui qui est chargé de veiller à l’image et à l’application de la stratégie commerciale de l’entreprise qu’il représente.

Les missions sont nombreuses. Il est chargé entre autres de définir la stratégie marketing de l’entreprise et assurer sa mise en œuvre, analyser les comportements d’achat des clients, organiser la plateforme de vente en optimisant la mise en avant des produits, l’ergonomie de la plateforme et le parcours client, diriger le suivi des commandes, gestion des stocks, faire une étude de marché, segmenter et identifier la cible des produits commercialisés, développer des partenariats divers afin de valoriser l’image de marque et le référencement du site e-Commerce, fidéliser des clients ou des membres, analyser des indicateurs de performance et du ROI (Return On Investment), assurer une veille technologique approfondie et le benchmarking.

Il est également chargé de l’élaboration de la charte graphique du site (en collaboration avec les webdesigners / développeurs) et des mentions légales sur le déroulement des achats en ligne (aidé du service juridique), de la sécurisation du paiement, de la réalisation du storytelling en relation avec les équipes de communication.

Le responsable e-commerce a une importante responsabilité, puisqu’une part importante du chiffre d’affaires de son entreprise ou de son client dépend directement de ses aptitudes.

Ce métier est généralement associé aux Responsable webmarketing,  responsable e-marketing, responsable de commerce en ligne Chef de Produit e-Commerce.

Le responsable e-commerce peut être employé dans une entreprise de vente en ligne. Il peut également appartenir à une agence web et travailler pour plusieurs clients. Dans son travail, il est régulièrement en relation avec d’autres acteurs de l’entreprise à l’instar du chef de produit, chargé d’études marketing, responsable de bases de données.

Le salaire du responsable e-commerce varie entre 150 et 250 euros chez les débutants, selon la taille de l’entreprise. Cette rémunération mensuelle pourra être complétée par des taux supplémentaires définis à partir des résultats de vente obtenus.

 Les compétences à avoir

Les prétendants au poste de responsable e-commerce disposent généralement d’une formation solide à plusieurs niveaux. Le poste implique en effet de bonnes connaissances en marketing, en informatique ainsi que dans le domaine juridique. Des écoles de commerce ou d’ingénieurs proposent des parcours appropriés pour accéder à cette fonction. Le Responsable e-Commerce est généralement issu d’une école de Commerce ou d’un équivalent bac +5 spécialisé en e-business ou marketing digital. Cependant, il faut noter que le master en commerce électronique de 2 ans est le parcours de spécialisation idéal pour ce métier.

Le métier de responsable e-commerce est essentiellement digital. Pour cela, il faut maîtriser l’environnement web, les nouvelles technologies et les pratiques digitales. Pour mieux exercer ce métier, il faut avoir une bonne capacité d’analyse et de négociation, la maîtrise des outils de publicité en ligne et des logiciels de Webanalytics, les compétences en business développement et en gestion de projet, les connaissance de l’écosystème des marketplaces, la maîtrise des techniques marketing de segmentation et de ciblage, les connaissances des technologies et pratiques web & mobiles, le management d’équipe.

Le responsable e-commerce doit être un excellent communicant doté de capacités commerciales. Son métier lui impose également d’avoir de bonnes connaissances du Pack Office (Word, Excel, Access), ainsi que de bonnes bases en matière de langages de programmation et de balisage (JavaScript, HTML).

À côté de ces caractéristiques techniques, le responsable e-commerce doit savoir faire preuve d’un esprit analytique, de capacités de synthèse, de curiosité, d’organisation, de réactivité et d’un très bon sens relationnel.

  Où se former

 Le e-commerce prend de plus en plus de l’ampleur en Afrique et les écoles ont suivi. Les programmes de formation les plus réputés dans le domaine sont  le Master de management des Entreprises numériques de l’Université du Witwatersrand en Afrique du Sud, le Master en stratégie digitale du Groupe de l’Institut Supérieur de Management au Sénégal, le programme de Marketing Manager à l’Ère du Digital de l’Ecole Supérieure Algérienne des Affaires en Algérie, le Master Professionnel Marketing Digital de l’École de commerce MDI en Algerie, le programme de Marketing numérique de l’Université de Maurice, le Mastère Professionnel Marketing Connecté et Communication Digitale de l’Institut Supérieur de Gestion en Tunisie, le Mastère Professionnel Commerce Electronique de IHEC Carthage en Tunisie, le MBA Commerce électronique de l’Université catholique d’Afrique de l’Est au Kenya, le programme de Communication digitale de Ecole de commerce privée Avicenne en Tunisie et le Master Professionnel en  Communication Digitale de l’Institut supérieur des arts et métiers du numérique au Sénégal.

En plus des universités et grandes écoles qui ont des programmes en présentiel, des académies spécialisées proposent des formations longues en ligne.  C’est le cas de l’Académie de commerce électronique Insaka en Afrique du Sud, l’Académie digitale panafricaine du BlueLion et l’école de management MBway.  

Les compétences complémentaires

Le domaine du e-commerce est l’un des plus dynamiques du secteur du numérique. Il impose à ses praticiens de recycler continuellement leurs compétences. Pour le faire, l’un des moyens les plus accessibles est de passer par des formations courtes en ligne. Ainsi il existe des formations comme celles de l’Académie e-commerce nation sur les stratégies du e-commerce, les ateliers numériques de Google, le cours sur le marketing digital de OpenClassroom, le cours sur les risques juridiques du marketing et de la communication aussi sur la plateforme OpenClassroom, les cours de Facebook Blueprint , les cours de la Digital Marketing Academy en Afrique du Sud.

Il existe également un certificat de e-commerce qui fournit aux chercheurs les compétences nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des programmes de e-commerce.

Enfin, pour exercer son métier à la perfection, il doit se tenir au courant des nouvelles techniques de marketing et de technologies de communication, ses deux principaux domaines d’action.

Vanessa Ngono Atangana

Source: Agence Ecofin

ARTICLES CONNEXES
STARTUPS – Pourquoi Adobe dépense 20 milliards pour racheter un concurrent

À l’heure où le monde de la Tech américain voit les nuages s’amonceler à l’horizon, l’annonce du rachat de la Read more

ÉCONOMIE – Fintech : la dernière levée de Yellow Card confirme l’appétit pour la crypto africaine

Un an après avoir annoncé un tour de financement de série A de 15 millions de dollars en septembre 2021, Read more

Côte d’Ivoire : Bientôt une académie pour promouvoir les compétences numériques

La Côte d'Ivoire va bientôt abriter une académie numérique visant à renforcer et élargir les compétences dans ce domaine, afin Read more

Technologie : les clés de l’essor du paiement électronique

Dans une nouvelle étude, McKinsey évalue la manière dont les innovations récentes accélèrent l’accès aux transactions dématérialisées sur le continent. Read more

Economie TIC : Huawei lance au Cameroun la 7e édition de « Seeds for the Future », dédié au transfert des compétences aux jeunes

La filiale au Cameroun du géant chinois des télécoms et TIC, Huawei, a officiellement lancé le 16 septembre 2022 à Yaoundé, Read more

Afrique Centrale – La plate-forme numérique de transport en commun Yango, relance ses activités au Congo

Une délégation de la plateforme numérique s’est rendue auprès du ministre congolais des PME afin de lever le voile sur Read more

Paiement en ligne : un casse-tête pour les e-commerçants ivoiriens

En Côte d’Ivoire, plus gros PIB d’Afrique francophone, le commerce en ligne séduit de plus en plus de commerçants par Read more

Finance Afrique : les revenus des acteurs du paiement électronique augmenteront de 20% par an d’ici 2025, à 40 milliards $ (McKinsey)

Le marché des paiements électroniques domestiques offre de belles perspectives de croissance en Afrique, où 5 à 7% seulement des Read more

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.